Grand Palais du Kremlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Palais du Kremlin
Большой Кремлëвский дворец
Grand Kremlin Palace, Moscow.jpg

Vue générale du Grand Palais du Kremlin.

Présentation
Type
Palais
Destination initiale
Résidence des tsars
Style
Architecte
Construction
1837-1851
Commanditaire
Propriétaire
Russie
Statut patrimonial
monument historique, patrimoine mondial
Site web
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Moscou
voir sur la carte de Moscou
Red pog.svg
L'extérieur du Grand Palais du Kremlin.

Le Grand Palais du Kremlin (en russe, Большой Кремлëвский дворец), construit entre 1837 et 1851, est le principal bâtiment situé à l'intérieur du Kremlin de Moscou, capitale de la Russie.

Situation[modifier | modifier le code]

L'édifice s'élève le long de la muraille sud du Kremlin et domine la Moskova.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est dessiné par une équipe d'architectes sous l'autorité de Konstantin Thon — architecte du palais des Armures et de la cathédrale du Christ Sauveur — dans le but d'affirmer la puissance de l'autocratie russe.

Le Grand Palais du Kremlin était la résidence du tsar lorsqu'il se trouvait à Moscou. Sa construction nécessita la destruction du précédent palais baroque qui se trouvait sur les lieux, ainsi que de l'église de Saint-Jean-le-Baptiste.

Aujourd'hui, le Grand Palais est utilisé comme une des résidences officielles du président de la Fédération de Russie, mais en fait il n'habite pas ici.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le Grand Palais se caractérise par la juxtaposition d'une symétrie régulière de type classique et d'une imitation de décoration de l'ancienne Russie. La délicatesse de ces décorations côtoie la lourde monumentalité des volumes. Ces juxtapositions sont les caractéristiques de l'éclectisme en Russie. Le palais n'a pas non plus de centre identifiable et il est formé de cellules uniformes dont les façades ne respectent pas les aménagements intérieurs. Ces aménagements consistent en grandes salles d'apparat. Mais l'architecte Thon veille ainsi à respecter les architectures plus anciennes qui prédominent au Kremlin[1]. Le palais fait 125 mètres de long, 47 mètres de haut et a une superficie de 25 000 mètres carrés. Il contient le palais des Térems, neuf églises du XIVe, XVIe et XVIIe siècles et plus de 700 chambres. L'aile ouest accueille des réceptions d'état et anciennement les chambres de la famille impériale[2],[3]

Fenêtre du Grand Palais

L'identité des rangées de piliers et de fenêtres à chambranles ciselés renforcent l'aspect monolithique de l'édifice. Bien que le palais ait deux niveaux, il présente trois rangées de fenêtres et portes, les salles du premier étage disposant d'une double rangée. Les baies de fenêtres sont l'élément principal du décor extérieur du palais. Les chambranles sont en pierre calcaire blanche comme les corniches. Elle est extraite des carrières de Miatchkovo, village des environs de Moscou. Elles sont surmontées d'arcs géminés à clef pendantes. C'est l'atelier moscovite de tailleurs de pierre Santino Campioni qui réalisa les fines ciselures, les figures d'animaux héraldiques, les motifs végétaux de ces décorations. Dans la composition du rez-de-chaussée l'architecte Thon utilise le motif de l'arcade, élément caractéristique du palais des grands-princes de Mosoou aux XVe siècle au XVIIe siècle. Ces éléments de la façade monumentale et plate lui donnent un caractère de mosaïque[4].

Les cinq halls de réception (Georgievsky, Vladimirsky, Aleksandrovsky, Andreïevsky, and Ekaterinsky) sont ainsi nommés d'après les ordres de la Russie impériale. Aujourd'hui, le hall Georgievski est utilisé pour des réceptions diplomatiques ou d'état, ainsi que pour les cérémonies officielles. Les traités internationaux sont habituellement signés dans le hall Alexandrovsky, qui mène au Palais à Facettes, à la chambre de la Tsarine, aux Palais des Térems et au Palais des Congrès du Kremlin. Durant la période soviétique, le hall Aleksandrovsky et le hall Andreïevsky étaient utilisés pour les conférences du Soviet suprême de l'Union soviétique ; ils furent grandement restaurés dans les années 1990 pour retrouver leur style d'origine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Andreï Ikonnikov, L'architecture russe de la période soviétique, traduction de Stéphane Renard, Pierre Mardaga éditeur, (ISBN 2 87009 374 8) p. 33
  2. (ru)Большой Кремлёвский дворец
  3. (ru)Большой Кремлёвский дворец // dic.academic.ru
  4. G. Markova, Le grand palais du Kremlin de Moscou, traduction de B. Dabadie, Édition d'art Aurora, Leningrad 1990; p. 10 (ISBN 5-7300-0286-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]