Granatwerfer 36

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leichte Granatwerfer 36
Image illustrative de l'article Granatwerfer 36
leGrW 36 exposé au musée de Salzbourg
Caractéristiques de service
Type Mortier d'infanterie
Utilisateurs Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Conflits Seconde Guerre mondiale
Production
Année de conception 1936
Constructeur Rheinmetall
Production jusqu'en 1941
Caractéristiques générales
Poids du canon et de l'affût 14 kg
Longueur du canon seul 46,5 cm
Support Socle sans bipied
Calibre 50 mm
Cadence de tir 15-25 obus par minute
Vitesse initiale 75 m/s
Portée maximale 520 m
Munitions Obus à ailettes de 900 g
Alimentation Manuelle
Hausse 42° à 90°
Azimut 34°
Mécanisme Fixe
Syst. d'absorption du recul Aucun
Pas de rayure Aucun
Servants 2
Organe de visée Optique

Le Leichte Granatwerfer 36 ou leGrW 36 est un mortier léger de calibre 50 mm utilisé par l'Armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale.

Conçu par la firme Rheinmetall-Borsig AG, le mortier léger comporte deux poignets pour être maintenu au sol, les servants étant couchés. Sa conception le rapproche davantage des minenwerfer ou mortiers de la Première Guerre mondiale, tels les modèles 1916 ou 1918[1], que des modernes mortiers à bipied et tube simple. Sa complexité de fabrication et d'utilisation, ses faiblesses en portée et puissance font qu'il ne sera plus utilisé en première ligne au milieu de la guerre et relégué à des emplois statiques. Il fut remplacé dans son rôle d'appui-feu par les grenades à fusil au niveau de la section, par le kurzer Granatwerfer 42, version raccourci du Granatwerfer 34, au niveau du bataillon. Le leGrW 36 ne fut pas monté sur véhicule, et n'utilisa que des obus explosifs. La mise à feu n'est pas opérée par percussion par gravité comme pour les mortiers plus lourds, mais manuellement en appuyant sur une détente située sur la plaque de base[2],[3]. L'engin pouvait être manipulé par un seul homme.

Soldats allemands utilisant un leGrW 36 avec sa caisse de munitions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « image sur Wikimedia »
  2. « Le Guide du landser 1939-1945 », Ligne de Front, no 27 H.S.,‎ janvier-février 2011, p. 116 (ISSN 1953-0544)
  3. 5 cm granatwerfer 36