Graminée ornementale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stipa gigantea.

Les graminées ornementales sont des plantes de la famille des Poaceae (graminées) cultivées comme plantes ornementales. On assimile parfois à des graminées ornementales d'autres espèces de plantes utilisées aux mêmes fins, présentant un aspect similaire (plantes graminoïdes) et appartenant à des familles proches comme les Cyperaceae (carex) et les Juncaceae (joncs). Ces plantes sont devenues progressivement très populaires au cours des dernières décennies dans les jardins d'agrément et dans les parcs publics ou privés. On les emploie également parfois comme plantes d'appartement ou pour la confection de bouquets secs

Leur vogue s'explique tant par la variété de leurs formes et la diversité de leurs emplois que parce qu'elles contribuent en fait pendant trois saisons au décor du jardin. Ce sont en outre des plantes résistantes, notamment à la sécheresse, et qui ont peu de ravageurs, et donc d'entretien facile.

Les graminées ornementales varient en taille depuis quelques centimètres à plus de deux mètres. L'herbe de la pampa est facilement reconnaissable et beaucoup de gens ont vu de petites herbes bleues dans des paysages « commerciaux ». Les graminées peuvent apparaître dans des couleurs variées, brun, bleu, rouge, vert, crème, ou panachées. Par exemple, certains Miscanthus ont des panachures horizontales, visibles même par temps couvert, mais soulignées par temps ensoleillé.

Ce qui donne aux graminées leur longue durée, c'est que les nouvelles pousses et repousses sont belles et luxuriantes, leur aspect en été peut être magnifique, et leurs inflorescences (équivalent des fleurs pour les herbes) sont souvent spectaculaires et de longue durée. De nombreuses espèces de Miscanthus et de Pennisetums fleurissent au milieu ou en fin d'été, et les floraisons durent longtemps ; beaucoup de jardiniers ne les suppriment pas avant février. Des Stipa fleurissent au printemps, les inflorescences dressées à presque deux mètres au-dessus des bouquets de feuilles durent aussi longtemps jusqu'au cœur de l'hiver.

Presque toutes les graminées ornementales sont vivaces, c'est-à-dire qu'elles repoussent au printemps à partir de leurs souches, emmagasinant de grandes quantités d'énergie dans les racines, avant de voir dépérir leurs parties aériennes à l'automne ou à l'hiver. Un petit pourcentage d'entre elles sont persistantes, et très peu sont annuelles. Nombre d'entre elles se resèment sur place ou se dispersent. Comme beaucoup de plantes de jardin, les graminées ornementales sont désignées par leur nom de genre (taxon inférieur à la famille) et d'espèce (qui identifie la plante). Quelques-unes sont de simples espèces qui peuvent être cultivées à partir de graines, mais la plupart sont des cultivars, des lignées particulières à l'intérieur des espèces, qui peuvent être propagées par division des plantes existantes.

À côté des graminées véritables (plantes de la famille des Poaceae), on associe généralement aux graminées ornementales certaines Cypéracées du genre Carex.

Exemples[modifier | modifier le code]

La mention « AGM » désigne les taxons ayant reçu l'Award of Garden Merit (Prix du mérite horticole) décerné par la Société royale d'horticulture (RHS) de Londres.

Graminées[modifier | modifier le code]

Pennisetum alopecuroides ( détails )

Carex[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u et v (en) « Search the RHS Horticultural Database », sur Royal Horticultural Society Horticultural Database (consulté le ).
  2. Certaines variétés de graminées ornementales de Festuca et de Lolium, non destinées à l'alimentation, colonisées par des champignons toxiques (notamment ceux à l'origine de l'intoxication par la fétuque élevée), sont toujours utilisées pour leur facilité d'implantation, leur grande résistance aux maladies et une bonne production de semences, et sont réservées, par exemple, aux espaces verts, aux pelouses d'agrément ou aux terrains de golf. (en) Danny H. Quast et Wayne Otto, Golf Course Turf Management : Tools and Techniques, McGraw Hill Professional, p. 253.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) A. J. Oakes, Ornamental Grasses and Grasslike Plants, Springer Science & Business Media, , 618 p. (ISBN 978-1-4684-1455-4).
  • Rick Darke et Christophe Valaye (trad. de l'anglais), Encyclopédie des graminées, Rodez, Éditions du Rouergue, , 479 p. (ISBN 978-2-84156-774-4).
  • Annie Lagueyrie et Philippe Maviel, Les Graminées du jardin, Rustica, , 127 p. (ISBN 978-2-84038-426-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]