Grace Mera Molisa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une femme politique image illustrant un écrivain image illustrant le Vanuatu
Cet article est une ébauche concernant une femme politique, un écrivain et le Vanuatu.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Grace Mera Molisa (Ambae, 17 février 1946- Port-Vila, 4 janvier 2002) était une activiste politique et poétesse vanuatuanne[1].

Elle fut la première femme avec un diplôme universitaire de son pays à l'Université du Pacifique sud en 1977. Elle était anglicane et parlait cinq langues[1]. Elle était un personnage très important pendant l'indépendance de son pays en 1979[1].

Son mari, Sela Molisa, était un camarade politique et elle fut la porte-parole du premier ministre Walter Lini de 1987 à 1991[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Blackstone, 1983
  • Colonised People: Poems, 1987
  • Pasifik paradaes, en bislama, 1995
  • Remembrance of Pacific Pasts: An Invitation to Remake History, 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d "Voice of Vanuatu's women", The Australian, 1 February 2002

Liens externes[modifier | modifier le code]