Grüner See

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grüner See
Image illustrative de l’article Grüner See
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Styrie
District Bruck-Mürzzuschlag
Commune Tragöss-Sankt Katharein
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 30″ nord, 15° 03′ 21″ est
Superficie 0,07 km2
Longueur 0,55 km
Périmètre 2,02 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude 776 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Volume 27 600 m3
Géolocalisation sur la carte : Styrie
(Voir situation sur carte : Styrie)
Grüner See
Géolocalisation sur la carte : Autriche
(Voir situation sur carte : Autriche)
Grüner See

Le Grüner See (« lac vert ») est un lac de Styrie en Autriche, près du hameau de Tragöß dans la commune de Tragöss-Sankt Katharein.

Le lac est entouré par les montagnes du massif du Hochschwab et ses forêts[1]. Il a la particularité de ne se remplir que pendant quelques semaines au moment de la fonte des neiges et de se vider en quelques jours. Le reste de l'année, c'est un parc naturel[2].

Le nom du lac provient de son eau vert émeraude[1]. Cette eau est propre et claire car elle est issue de la fonte des neiges des montagnes karstiques. Ainsi, selon la saison, la profondeur du lac est différente, allant de 1 ou 2 mètres à près de 12 mètres. Le lac était populaire parmi les plongeurs pour sa bonne visibilité[2],[3].

L'afflux de visiteurs mettant en péril l'écosystème, l'office du tourisme a décidé d'interdire toute activité nautique à compter du [4]. Malgré cette interdiction, le lac serait en danger de perdre sa couleur caractéristique[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Nicola Rampazzo, Franz Ottner, Franz Zehetner, Axel Mentler et Winfried E.H. Blum, « Altitudinal Soil Sequence In The Austrian Northern Calcareous Alps », Eurosoil,‎ (lire en ligne [PDF], consulté le 10 mai 2011).
  2. a et b (en) Daily Mail Reporter, « Rest your weary sea legs: Divers explore pristine alpine park that turns into a lake for half the year », Associated Newspapers,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2011).
  3. « Diaporama : le lac cristallin qui engloutit un parc naturel », sur Futura-Sciences (consulté le 25 octobre 2016).
  4. (en) « Austria's Green Lake Closes for Divers », sur Dive Magazine.
  5. (en) Georgia Diebelius, « Austria's Gruener See lake at risk of losing its emerald-green colours because of urine », sur www.dailymail.co.uk, (consulté le 25 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :