Grégory Carraz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carraz.

Grégory Carraz
Carrière professionnelle
1993 – 2007
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (44 ans)
Bourgoin-Jallieu
Taille 1,93 m (6 4)
Prise de raquette Droitier
Entraîneur Jérôme Prigent
Gains en tournois 836 734 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 54e (01/03/2004)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 122e (13/09/2004)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/64 1/32 1/16
Double - 1/16 - 1/32

Grégory Carraz, né le à Bourgoin-Jallieu, est un joueur de tennis français, professionnel entre 1993 et 2007.

Carrière[modifier | modifier le code]

Grégory Carraz n'a remporté aucun tournoi ATP dans sa carrière mais a en revanche atteint une finale en double à Newport. Ce serveur-volleyeur, spécialiste du jeu sur gazon, a connu d'importants soucis physiques à la colonne vertébrale au début de sa carrière qui l'on contraint à être encore classé 600e mondial à 25 ans.

Il réalise sa meilleure saison en 2003 lorsqu'il remporte ses deux premiers tournois Challenger à Bangalore[1] et Andorre, puis atteint les demi-finales à Newport, le 3e tour à Indianapolis et Paris-Bercy (victoire sur Sjeng Schalken, son premier top 20)[2], et les quarts de finale à Bangkok. Il parvient également jusqu'au troisième tour à l'US Open après une victoire sur Arnaud Clément en cinq sets, sa meilleure performance en Grand Chelem. Il est le joueur français qui est allé le plus loin dans le tournoi cette année-là. Il finit sa saison en tant que 4e joueur français à la 63e place, juste derrière Fabrice Santoro[3].

En 2004, il est quart de finaliste à Auckland et demi-finaliste à Milan, puis il se distingue en servant 50 aces dans un match au Challenger d'Andrézieux contre Tomáš Zíb, qu'il bat en 3 tie-break[4]. La semaine suivante, il bat Juan Carlos Ferrero, no 2 mondial (7-62, 63-7, 6-3) à Marseille. Fin juillet, il se hisse jusqu'en demi-finale du tournoi d'Indianapolis grâce à un succès sur Mardy Fish. Il fait également partie de la délégation française lors des Jeux olympiques d'Athènes ; sélectionné en simple, il perd en trois sets au premier tour face à Márcos Baghdatís. En fin d'année, il est finaliste de l'Open du Luxembourg.

Après sa carrière, Grégory Carraz a travaillé pendant 3 ans au Lagardère Paris Racing et a notamment entraîné Édouard Roger-Vasselin et Claire Feuerstein. Depuis 2018, il est entraîneur national auprès de la Fédération française de tennis.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Finale en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 05-07-2004 Drapeau : États-Unis Hall of Fame Tennis Championships
 Newport
Int' Series 355 000 $ Gazon (ext.) Drapeau : Australie Jordan Kerr
Drapeau : États-Unis Jim Thomas
Drapeau : France Nicolas Mahut 6-3, 65-7, 6-3

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1996 1er tour (1/64) Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Steven
2002 2e tour (1/32) Drapeau : Australie L. Hewitt
2003 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine J. Acasuso 3e tour (1/16) Drapeau : Argentine G. Coria
2004 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J-M. Gambill 2e tour (1/32) Drapeau : France S. Grosjean 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche J. Melzer
2005 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine J.I. Chela

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1996 1er tour (1/32)
Drapeau : France J-F. Bachelot
Drapeau : République tchèque K. Nováček
Drapeau : États-Unis V. Spadea
2001 1er tour (1/32)
Drapeau : France J-R. Lisnard
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : États-Unis B. MacPhie
2002 1er tour (1/32)
Drapeau : France N. Mahut
Drapeau : États-Unis M. Fish
Drapeau : États-Unis J. Morrison
2003 1er tour (1/32)
Drapeau : France J-F. Bachelot
Drapeau : Argentine L. Arnold Ker
Drapeau : Argentine M. Hood
2004 1er tour (1/32)
Drapeau : France A. Clément
Drapeau : États-Unis J. Gimelstob
Drapeau : États-Unis G. Oliver
2005 2e tour (1/16)
Drapeau : France A. Dupuis
Drapeau : Belgique X. Malisse
Drapeau : Belgique O. Rochus
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : France A. Dupuis
Drapeau : France J-F. Bachelot
Drapeau : France S. Robert
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : France M. Montcourt
Drapeau : Pologne L. Kubot
Drapeau : Autriche O. Marach

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg Canada Cincinnati Madrid Paris
1996 2e tour
Drapeau : France C. Pioline
2003 1er tour
Drapeau : Russie Y. Kafelnikov
1/8 de finale
Drapeau : Suède J. Björkman
2004 1er tour
Drapeau : Argentine M. Zabaleta
1er tour
Drapeau : France N. Escudé
2e tour
Drapeau : Suède J. Johansson
1er tour
Drapeau : Suède J. Johansson
2005 2e tour
Drapeau : Roumanie A. Pavel

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]