Grégori Baquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baquet.
Grégori Baquet
Description de cette image, également commentée ci-après

Grégori Baquet à la cérémonie des Molières 2014

Nom de naissance Grégori Baquet
Naissance (46 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
chanteur
musicien
réalisateur
metteur en scène
Films notables Extrême Limite
Une femme d'honneur
Alice Nevers, le juge est une femme
Les Edelweiss

Grégori Baquet, né le à Paris 13e, est un acteur, chanteur, musicien, réalisateur et metteur en scène français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grégori Baquet est le fils de l'acteur et violoncelliste Maurice Baquet. L'orthographe slave de son prénom est due aux origines russes de sa mère, chorégraphe et danseuse. Il est élève au lycée Molière à Paris.

Il fait ses débuts en 1986 dans la compagnie « C'était comment déjà ? » de Karim Salah aux côtés de Louison Roblin et de Jacques Fabbri entre autres, puis en 1990 dans la mini-série Fleur bleue de Jean-Pierre Ronssin. En 1992 il tourne dans la série Lycée alpin sur France 2. De 1994 à 1995, il joue le rôle d'un jeune sportif dans la série Extrême Limite, dont il interprète également le générique. De 1996 à 1999, il joue dans le feuilleton Une femme d'honneur, diffusé sur TF1. Une réalisatrice de cette série, Marion Sarraut, lui offre un rôle aux côtés de Mireille Darc dans L'Ami de mon fils en 1997.

Il rejoint la troupe du metteur en scène Roger Louret en 1995 pour la comédie musicale Les Années Twist qui est lauréate du Molière du spectacle musical en 1995. Jusqu'en 1998, Grégori Baquet est membre de la troupe de Roger Louret et se produit également dans Les Z'années Zazous, puis dans L'Arlésienne.

Le , l'actrice Alexandra Gonin qui fut sa compagne donne naissance à leur fils, Théophile Baquet[1]. Celui-ci est à l'affiche de La Nouvelle Guerre des boutons dans le rôle de Grand Gibus en [1].

Marie Réache, Marie Vinoy, Jean Manifacier, Grégori Baquet et Pablo Villafranca, aux côtés du pianiste Jean-Christophe André, montent le spectacle Les Insolistes en 1998. Présenté au Festival Off d'Avignon en 1999 et en 2002 puis en tournée française, ce spectacle humoristique et singulier réinvente les œuvres de Jacques Offenbach, Vincent Scotto, Mireille, Jean Nohain

En 2000, il intègre la troupe de Roméo et Juliette, de la haine à l'amour. Composée de Philippe d'Avilla et Nuno Resende entre autres, elle se produit pendant plus de 300 représentations et plusieurs tournées jusqu'en décembre 2002[2]. Plus de 9 millions d’exemplaires vendus, près de 2 millions de spectateurs, 17 semaines non-consécutives no 1 en France avec Les Rois du monde[3]. Chanté par Philippe d'Avilla, Damien Sargue et Grégori, Les Rois du monde est certifié disque de diamant par le SNEP, se vend à environ 1 400 000 copies et est le 21e single le mieux vendu de tous les temps en France, selon le site Infodisc[4]. En Belgique francophone, la chanson atteint également la 1re place[5]. Comme en France[6], le titre est le second single le plus vendu de l'année 2000, derrière Ces soirées-là de Yannick, qui est néanmoins resté moins longtemps en tête de l'Ultratop 40[7]. En Suisse, la chanson atteint la 9e position[8]. Aux Pays-Bas, le titre est no 79 du Dutch Top 40[9]. La troupe remporte un NRJ Music Awards de la Chanson francophone de l'année en 2001 pour Les Rois du monde. Le single On dit dans la rue atteint la 21e place du classement français et la 32e en Belgique[10]. Accompagné par la troupe de Roméo et Juliette, de la haine à l'amour, il est l'un des artistes de la compilation Noël ensemble pour le Sidaction en 2000.

Depuis 2003, il partage l'affiche avec Philippe d'Avilla, Renaud Hantson et Pablo Villafranca de Tous en scène contre la sclérose, un spectacle caritatif en tournée française[11]. Il obtient son premier grand rôle en 2004, dans le film Grande école.

En 2006, il joue aux côtés de Jean-Marie Bigard et Catherine Arditi dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière où il interprète le rôle de Covielle.

En 2009, il remplace Fabian Richard de manière impromptue pour quelques représentations dans le rôle de Claude dans la comédie musicale Hair au Trianon. Cette même année, Grégori est seul en scène dans le spectacle Le K de Buzzati au théâtre du Petit Hébertot à Paris. En 2010, il joue dans la pièce Colombe au théâtre de la Comédie des Champs-Élysées à Paris aux côtés d'Anny Duperey, Rufus et Sara Giraudeau.

En , il chante Memory, extrait de la comédie musicale Cats, en duo avec Renaud Hantson sur l'album de ce dernier : Opéra Rock[12].

À partir de décembre 2012, il est à l'affiche de Colorature au Théâtre Le Ranelagh, aux côtés d'Agnès Bove. Face au succès de la pièce, elle est prolongée.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédies musicales[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Grégori Baquet et Alexandra Gonin de La Boum s'affichent ensemble pour leur fils », sur purepeople.com, (consulté le 1er mars 2013)
  2. Eddy Przybylski, « La dernière page de Roméo et Juliette se tournera à Bruxelles », sur dhnet.be, (consulté le 1er mars 2013)
  3. « Les rois du monde - Philippe D'Avilla, Damien Sargue & Grégori Baquet », sur Charts in France (consulté le 1er mars 2013)
  4. « Les Meilleures Ventes Tout Temps de 45 T. / Singles », sur InfoDisc (consulté le 1er mars 2013)
  5. « Les rois du monde - Philippe D'Avilla, Damien Sargue & Grégori Baquet », sur Ultratop (consulté le 1er mars 2013)
  6. « Classement Singles - année 2000 », sur Disque en France (consulté le 1er mars 2013)
  7. « Rapport annuel 2000 », sur Ultratop (consulté le 1er mars 2013)
  8. (de)« Les rois du monde - Philippe D'Avilla, Damien Sargue & Grégori Baquet », sur hitparade.ch (consulté le 1er mars 2013)
  9. (nl)« Les rois du monde - Philippe D'Avilla, Damien Sargue & Grégori Baquet », sur DutchCharts (consulté le 1er mars 2013)
  10. « Damien Sargue / Philippe D'Avilla / Grégori Baquet - On dit dans la rue (chanson) », sur lescharts.com (consulté le 1er mars 2013)
  11. Eddy Przybylski, « Deux ans après Les rois du monde », sur dhnet.be, (consulté le 1er mars 2013)
  12. Thierry Cadet, « Renaud Hantson rend hommage aux Musicals avec Paulus, Baquet, Villafranca, Ka, Scaff… », sur chartsinfrance.net, (consulté le 1er mars 2013)
  13. « 24 intronisation », sur www.leprogres.fr, (consulté le 27 octobre 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]