Grégoire Yachvili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yachvili.
Grégoire Yachvili

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Brive (France)
Taille 1,90 m
Position troisième ligne aile
Carrière en junior
Période Équipe  
CA Brive
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a



2005-2009
2009
Union sportive testerine
CA Bègles-Bordeaux
Métro Racing 92
Union Bordeaux Bègles
Union athlétique libournaise
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2001-2003 Drapeau : Géorgie Géorgie 12 (10)[1]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 13 mai 2010.

Grégoire Yachvili (en géorgien : გრიგორი იაშვილი), né le à Brive (Corrèze, France), est un joueur de rugby français d'origine géorgienne évoluant au poste de troisième ligne (1,90 m pour 93 kg)[Note 1]. Il porte les couleurs de l'équipe de Géorgie.

Deux ans après la fin d'une carrière de troisième ligne aile bien remplie, marquée par une participation à la Coupe du monde 2003 avec la Géorgie et quatre saisons en Pro D2 sous les couleurs de l'Union Bordeaux-Bègles, Grégoire Yachvili, le frère aîné de Dimitri, commence une nouvelle vie, à savoir celle d'entraîneur des avants du CA Lormont.

Il est le fils de Michel Yachvili[2] (joueur de rugby à XV d'origine géorgienne) et d'une mère d'origine arménienne[2], le frère aîné de Dimitri Yachvili, international français de rugby à XV et de Charles-Édouard Yachvili (également joueur)[3]. Son grand-père, Charles, est un soldat géorgien de l'Armée soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale[2], qui est fait prisonnier par la Wehrmacht et envoyé en camp[4]. Après s'être échappé, il se retrouve dans le Limousin où il participe aux mouvements de résistance de la province et où il s'installe définitivement après la fin des hostilités[2]. Le grand-père maternel de Grégoire et Dimitri Yachvili, Alexandre Markarian, est talonneur du CA Brive des années 1950[4].


Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention, le nom des sportifs géorgiens internationaux est retranscrit en orthographe anglaise, pas très éloignée du système de translittération en caractères latins des caractères de l'alphabet géorgien établi en 2002. Ce dernier s’applique difficilement aux translittérations antérieures de géorgien en français .

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Grégoire Yachvili (statistics) », sur www.scrum.com (consulté le 13 mai 2010)
  2. a, b, c et d Christophe Berliocchi, « Dimitri est un guerrier, il va revenir au top ! », sur www.armenews.com, Nouvelles d'Arménie, (consulté le 13 mai 2010)
  3. Julien Vitry, « Dimitri Yachvili : « Tout joueur rêve de rencontrer les Blacks » », sur www.xv-rugby.com, (consulté le 13 mai 2010)
  4. a et b Hervé Marchon, « Sang mêlée », sur www.liberation.fr, Libération, (consulté le 13 mai 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]