Grégoire Polet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Grégoire Polet
Image dans Infobox.
Grégoire Polet recevant le prix Amerigo-Vespucci le 4 octobre 2015
Biographie
Naissance
(44 ans)
À Uccle Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité
Formation
Activité
Romancier
Père
Jean-Claude Polet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Grégoire Polet est un écrivain belge de langue française né le à Uccle. Également traducteur, scénariste et réalisateur de documentaires pour la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grégoire Polet est le fils du philologue Jean-Claude Polet[1].

Docteur en lettres de l'Université catholique de Louvain, spécialisé en littérature espagnole, il se consacre aujourd'hui à plein temps à sa carrière d'écrivain.

De tempérament nomade, il a écrit sur la plupart des villes où il a vécu: Bruxelles (Excusez les fautes du copiste); Paris (Leurs vies éclatantes, première sélection du prix Goncourt 2007); Madrid (Madrid ne dort pas) et surtout Barcelone (Chucho et Barcelona!).

Traduits en plusieurs langues, dont l’italien et le russe, ses romans sont souvent de type choral, aux personnages nombreux et parfois récurrents d’un roman à l’autre, marquant une prédilection pour la représentation de la simultanéité des destinées dans les contextes urbains actuels.

Il fut le condisciple, au lycée Martin V de Louvain-la-Neuve (Belgique), de l'écrivain Jean-François Dauven. Leurs romans entretiennent manifestement des rapports étroits.

Pour la télévision, il a écrit le documentaire (docu-fiction) Dans les coulisses du Traité de Rome (Arte, 2017), reconstituant les négociations qui, dans les années 50, conduisirent à la création de l’Union européenne. En 2020, il a écrit et réalisé un film documentaire commémorant le grand roman de Victor Hugo: Les Misérables et Victor Hugo: au nom du peuple (Arte, 2020).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Juan Valera, Pepita Jiménez (traduction et avant-propos de Grégoire Polet), Genève, Editions Zoé, 2007.

Films documentaires[modifier | modifier le code]

  • Dans les coulisses du Traité de Rome (52 minutes, Arte, 2017).
  • Les Misérables et Victor Hugo: au nom du peuple (52 minutes, Arte, 2020).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]