Grève de la Writers Guild of America

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Des scénaristes en grève et des sympathisants lors d'un rassemblement dans les rues de Los Angeles, (Californie).

La grève de la Writers Guild of America (2007-2008), aussi connue sous l'appellation « grève des scénaristes américains », est une grève menée par la Writers Guild of America, East (WGAE) et la Writers Guild of America, West (WGAW). Plus de 12 000 scénaristes ont rejoint le mouvement de grève qui a débuté le 5 novembre 2007 et s'est terminé le 3 février 2008 par la victoire des scénaristes américains.

Contexte[modifier | modifier le code]

Tous les trois ans, la Writers Guild négocie les nouveaux contrats avec l'Alliance of Motion Picture and Television Producers. Ce contrat est appelé le Minimum Basic Agreement (MBA). En 2007, les négociations n'ont pas abouti au MBA, ce qui a conduit la profession dans une impasse, et les membres de la WGA ont voté pour l'autorisation de faire la grève, le vendredi 2 novembre, et avec le commencement effectif de celle-ci le 5 novembre 2007.

Malgré les nombreuses propositions des deux bords envers le nouveau contrat, les scénaristes souhaitaient que soient prises en compte pour les rémunérations : les sorties DVD, les unions d'animation et les télé réalités ainsi qu'une compensation pour les « nouveaux médias » (en rapport avec les distributions de téléchargements légaux par internet).

Réactions[modifier | modifier le code]

Les membres de la Screen Actors Guild (SAG) et de l'American Federation of Television and Radio Artists (AFTRA) ne peuvent pas participer au mouvement de grève. En effet, leurs contrats contiennent des clauses d'interdictions de mouvements de grève. Toutefois, de nombreux acteurs américains, soutenus par leurs syndicats, ont exprimé leur soutien et leur solidarité avec la grève des scénaristes, parfois en enfreignant leur propre contrat de tournage, en participant à la marche des scénaristes américains, ou en refusant de franchir le piquet de grève. De nombreux acteurs ont participé à une série de courts-métrages dans le cadre de la campagne Speechless Without Writers présentée par l'United Hollywood, groupe fondé par des membres de la WGA.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Cette grève a eu pour conséquence majeure le non-respect du nombre d'épisodes prévus pour la saison en cours (2007-2008). On peut citer en exemple les séries Lost, Supernatural, Breaking Bad, Jericho, Dexter[réf. nécessaire], Heroes, Scrubs, NCIS : Enquêtes spéciales[1] et bien d'autres encore. Le tournage et la diffusion de la saison 7 de 24 heures chrono ont, par conséquent, été décalés d'un an.

Plusieurs séries ont été interrompues par cette grève, notamment Les Experts : Miami, Grey's Anatomy, Dr House, Les Experts : Manhattan, Les Experts, New York, unité spéciale, Las Vegas, Lost : Les Disparus, Private Practice, Desperate Housewives, Smallville, Esprits criminels ou Battlestar Galactica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

2. "Desperate Hollywood" de Steeve Baumann et Jean-Louis Perez, diffusé sur Canal+ en février 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]