Grèbe (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grèbe (homonymie).

Dipikar
Image illustrative de l’article Grèbe (bateau)
Le Grèbe (P679), L’Orion (M645) et le Commandant Birot (F796) à Toulon
Autres noms Grèbe
Type Patrouilleur
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Drapeau : Cameroun Marine nationale camerounaise
Chantier naval SFCN
Lancement
Armé
Statut En service
Équipage
Équipage 4 officiers
11 officiers mariniers
4 quartiers-maîtres et matelots
6 passagers
Caractéristiques techniques
Longueur 52 mètres
Maître-bau 9,8 mètres
Tirant d'eau 2,5 mètres
Tirant d'air 15,60 mètres
Déplacement 300 tonnes (410 p.c.)
Propulsion 2 diesels SACM-Wartilä RVR UD 33 V12 M6, 2 hélices
Puissance 4 800 chevaux
Vitesse 18 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 mitrailleuses de 12,7mm
1 canon à eau
Rayon d'action 4 500 nautiques à 12 nœuds
Carrière
Indicatif P679

Le Dipikar[1], ex- Grèbe (P679), est un patrouilleur de la Marine nationale camerounaise[2]. Il est l'unique bâtiment de type Espadon 50[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Marine nationale[modifier | modifier le code]

Le bâtiment sort des chantiers SFCN de Villeneuve-la-Garenne le 16 novembre 1989. Commissionné par la Marine nationale française, il entre en service actif le 6 avril 1991 sur la côte atlantique et est parrainé par la ville de Blaye à partir du 16 juillet 1992. Il remplace l'ancien patrouilleur P765 Mercure.

Le Grèbe est basé de novembre 1997 à décembre 2010 au port de Toulon pour des missions de service public en mer Méditerranée.

Marine camerounaise[modifier | modifier le code]

Retiré du service actif de la Marine nationale française fin 2010[4], il a par la suite intégré la Marine nationale camerounaise en 2012, suite à sa remise à niveau effectué par la société SOFEMA, néanmoins il ne sera admis au service actif qu'en 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :