Gouverneur général de Finlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le gouverneur général de Finlande Nikolaï Bobrikov assassiné en 1904

Le gouverneur général de Finlande (finnois : Suomen kenraalikuvernööri) était le commandant militaire et l’administrateur de plus haut niveau de Finlande de façon sporadique durant la domination suédoise aux XVIIe et XVIIIe siècles et de façon continue pendant la période d’autonomie du grand-duché de Finlande de 1808 à 1917.

Période d'administration suédoise[modifier | modifier le code]

Après l’abolition, à la fin du XVIe siècle, du duché de Finlande et des privilèges féodaux qui lui étaient associés, le roi de Suède affecta de façon discontinue un gouverneur général pour administrer tout ou partie de la Finlande en particulier sa partie orientale.

Le plus connu de ces gouverneurs est Per Brahe le jeune dont le règne est encore appelé Conte à temps (kreivin aikaan) qui signifie quelque chose de positif qui arrive juste à temps.

Liste des gouverneurs généraux suédois de Finlande[modifier | modifier le code]

En suédois : Generalguvernör av Finland

Période Nom
1595–1597 Klaus Fleming[1]
1623–1631 Nils Turesson Bielke
1631–1633 Gabriel Oxenstierna
1637–1641 et 1648–1654 Per Brahe le jeune
1664–1669 Herman Fleming
1710–1712 Carl Nieroth
1717–1721 Gustav Otto Douglas
17421743 Johan Balthasar von Campenhausen
17471753 Gustaf Fredrik von Rosen

Période d'administration russe[modifier | modifier le code]

Pendant la période où la Finlande était associée dans une union personnelle à la couronne impériale russe, le gouverneur général avait un poste permanent. Il était vice-empereur, n’habitait pas personnellement à Helsingfors (aujourd'hui Helsinki), mais résidait à Saint-Pétersbourg, juste à l’extérieur des frontières de la Finlande.

Par la constitution, le gouverneur général était le président du Sénat de Finlande qui gouvernait le grand-duché autonome. La présidence qu’il assurait avec deux voix au sénat appartenait au grand-duc de Finlande, titre porté par l’empereur de Russie. Le gouverneur général était le représentant au plus haut niveau de l’empereur et il recevait ses instructions directement du gouvernement impérial de Saint-Pétersbourg.

La citoyenneté finlandaise n’était pas requise pour être gouverneur général, contrairement à toutes des autres positions éminentes, comme les sénateurs ou le ministre-secrétaire d’État. La plupart des gouverneurs généraux étaient russes, car l’empereur leur faisait confiance comme contrepartie aux tendances séparatistes finlandaises. Nombreux jusqu’au baron Rossakovski furent faits citoyens finlandais en leur décernant un titre de noblesse finlandais.

De nombreux gouverneurs généraux était mal aimés de la population finlandaise. Le premier à tenir le poste Georg Magnus Sprengtporten, abandonna après un an de pouvoir et le général Bobrikov fut assassiné en 1904 par le nationaliste finlandais Eugen Schauman.

Entre 1831 et 1855, le prince Menchikov, gouverneur général du grand-duché, séjournait en permanence à Saint-Pétersbourg, tout en étant simultanément ministre de la marine russe.

Liste des gouverneurs généraux russes de Finlande[modifier | modifier le code]

Traduction en russe : Генерал-губернатор Финляндии

Galerie de portraits des gouverneurs généraux de Finlande[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Historian suursanakirja

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Gouverneurs généraux de Finlande
  • (sv) August Theodor Låstbom: Swea och Götha höfdinga-minne sedan 1720. Tredje Afdelningen: General-Gouverneurer och Landshöfdingar i Finland., Upsala 1843, S. 1-5