Gouverneur militaire de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gouverneur de Paris)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir GMP.

La fonction de gouverneur militaire de Paris (GMP) remonte à la guerre de Cent Ans, qui amène les rois de France à se préoccuper de la défense de leur capitale, Paris, et de sa région.

Le 5 décembre 1356, le roi Jean II le Bon étant prisonnier des Anglais, le dauphin, le futur Charles V, désigne son frère Louis de France, comte d’Anjou et du Maine, comme « lieutenant du Dauphin et du Roi à Paris » chargé de la défense de la ville. Les responsabilités du gouverneur de Paris sont d’abord militaires (levée de troupes, organisation de l’armement et des fortifications), mais s’étendent ensuite aux mesures de maintien de l’ordre.

Louis XIV crée, en 1667, le poste de « lieutenant du prévôt de Paris pour la police » : la sécurité et le maintien de l’ordre ne sont alors plus dans les attributions du gouverneur militaire de Paris. La fonction connaît diverses fortunes au cours des siècles, sous des appellations variées. Elle est supprimée sous la Révolution mais rétablie dès 1791 sous le nom de « commandant général de la force armée à Paris », qui est aussi commandant de la 17e division militaire. Le titre de gouverneur réapparaît en 1804. La fonction est confirmée sous la restauration et les régimes successifs.

Actuellement, le gouverneur militaire de Paris est l'officier général de zone de défense et de sécurité de Paris (OGZDS) et le général commandant de zone terre Île-de-France. C’est le conseiller militaire et interlocuteur unique des armées auprès du préfet de police, préfet de zone, pour tout ce qui concerne la contribution des armées en matière de défense civile et économique en Île-de-France. Il est responsable de la coordination des moyens des armées et des services interarmées contribuant à la défense civile. En cas de mise en œuvre des mesures de défense opérationnelle du territoire, il est commandant désigné de la zone de défense de Paris.

Le gouverneur militaire de Paris assume également un certain nombre de tâches protocolaires (notamment l'accueil des chefs d’États étrangers) et est responsable de l’organisation du défilé du 14 juillet.

Depuis janvier 2015, le gouverneur militaire de Paris est le commandant opérationnel de l'opération Sentinelle en île de France. Sous son commandement, jusqu'à 7000 militaires ont été engagés pour participer aux côtés des forces de sécurité intérieures à la lutte contre le terrorisme dans la capitale et dans toute la zone de défense.

Gouverneurs de Paris sous l’Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Charles II d'Amboise de Chaumont, gouverneur militaire de Paris de 1493 à 1496
François de L'Hospital, gouverneur militaire de Paris de 1648 à 1657

Commandants généraux de la force armée à Paris[modifier | modifier le code]

Napoléon Bonaparte fut commandant de la force armée à Paris entre 1795 et 1796
Le général Pierre Claude Pajol, gouverneur militaire de Paris entre 1830 et 1842
Le général Henri Joseph Eugène Gouraud, gouverneur militaire de Paris entre 1923 et 1937
Le général allemand Carl Heinrich von Stülpnagel, gouverneur militaire de Paris entre 1942 et 1944

Gouverneurs militaires de Paris[modifier | modifier le code]

Période de l'Occupation[modifier | modifier le code]

Sous l'Occupation allemande, Paris connaît des gouverneurs militaires allemands :

Gouverneurs militaires de Paris (depuis 1944)[modifier | modifier le code]

Le général d'armée Hervé Navereau, gouverneur militaire de Paris de 1987 à 1989
Le général Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris de 2012 à 2015

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colonel Gérard Bieuville et sous-lieutenant Pierre Perrier, préf. Pierre Messmer, Les Gouverneurs militaires de Paris, Paris, Connaissances et mémoires européennes / Gouvernement militaire de Paris, 1999, 268 p. (ISBN 2-919911-24-4)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]