Gouvernement de la IXe législature (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gouvernement Zapatero (2))
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement de la IXe législature
(es) Gobierno de la IX Legislatura
Royaume d'Espagne
Photo de famille du gouvernement.
Photo de famille du gouvernement.

Roi Juan Carlos Ier
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero
Élection 12 mars 2008
Législature IXe
Formation
Fin
Durée 3 ans, 251 jours
Composition initiale
Parti(s) PSOE-PSC
Ministres 17
Femmes 9
Hommes 8
Moyenne d'âge 52 ans et 1 mois
Représentation
Congrès des députés
169 / 350
Sénat
117 / 264

Précédent Zapatero I Escudo de España (mazonado).svg Rajoy Suivant

Le gouvernement de la IXe législature espagnole (Gobierno de la IX Legislatura de España) est le gouvernement du Royaume d'Espagne en fonction du au , durant la neuvième législature des Cortes Generales.

Historique du mandat[modifier | modifier le code]

Dirigé par le président du gouvernement socialiste sortant José Luis Rodríguez Zapatero, ce gouvernement est constitué et soutenu par le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et le Parti des socialistes de Catalogne (PSC). Ensemble, ils disposent de 169 députés sur 350, soit 48,3 % des sièges du Congrès des députés, et 117 sénateurs sur 264, soit 44,3 % des sièges du Sénat.

Il est formé à la suite des élections générales du 9 mars 2008. Il succède ainsi au gouvernement de la huitième législature, également dirigé par Zapatero, constitué et soutenu par le PSOE et le PSC.

Au cours de ce scrutin, les socialistes totalisent 262 500 voix nouvelles, ce qui leur donne 5 sièges de députés et 7 mandats directs de sénateurs supplémentaires. Avec 11 288 698 suffrages favorables, le PSOE et le PSC établissent le record du nombre de voix pour une force politique depuis la fin du franquisme. Le Parti populaire (PP) de Mariano Rajoy gagne pour sa part 514 700 suffrages, ce qui le ramène au-dessus des dix millions de voix. Bien qu'elle soit troisième en voix, la Gauche unie (IU) se contente de 2 députés et 1 sénateur (issu de l'ICV). Les nationalistes catalans de Convergence et Union (CiU) se maintiennent donc comme troisième force parlementaire avec 10 députés et 4 sénateurs directs.

Le 9 avril, Zapatero se soumet au vote d'investiture sans avoir passé aucun accord politique. Il obtient 168 voix pour, 158 contre et 23 abstentions, principalement de CiU et du Parti nationaliste basque (EAJ/PNV). N'ayant pas remporté la majorité absolue des députés, il repasse au vote le 11 avril, et l'emporte avec la majorité simple de 169 voix pour, 158 contre et 23 abstentions.

Il forme alors un gouvernement de dix-sept ministres, dont neuf femmes et neuf indépendants. C'est la première fois que les femmes et des personnalités sans affiliation politique sont majoritaires dans un cabinet espagnol. Les ministères de l'Agriculture et de l'Environnement sont fusionnés, le ministère de la Science est restauré, le ministère de l'Égalité est créé et le ministère de l'Éducation obtient les compétences en matière de politiques sociales. Le président de la députation provinciale de Barcelone Celestino Corbacho est nommé ministre du Travail et l'ancien conseiller économique de la présidence Miguel Sebastián devient ministre de l'Industrie. Carme Chacón est la première femme nommée ministre de la Défense, tandis que Bibiana Aído, ministre de l'Égalité âgée de 31 ans, est la plus jeune personne jamais désignée dans un gouvernement espagnol. Toutefois, ce cabinet détient, lors de sa formation, le record de la moyenne d'âge la plus élevée, celle-ci dépassant les 50 ans pour la première fois depuis 1977.

Zapatero procède à un important remaniement ministériel le . La ministre des Administrations publiques Elena Salgado devient deuxième vice-présidente et ministre de l'Économie et des Finances. C'est la première fois qu'une femme occupe ce ministère et que deux femmes ont le titre de vice-président du gouvernement. Le président de la Junte d'Andalousie Manuel Chaves intègre l'exécutif comme troisième vice-président – poste disparu depuis 1978 – et ministre de la Politique territoriale, tandis que le vice-secrétaire général du PSOE José Blanco est choisi comme ministre de l'Équipement. À cette occasion, le ministère de l'Éducation perd ses compétences sociales au profit du département de la Santé.

Un nouveau remaniement est orchestré dix-huit mois plus tard, le . Numéro deux de l'exécutif depuis six ans et demi, María Teresa Fernández de la Vega est relevée de ses fonctions. Le ministre de l'Intérieur Alfredo Pérez Rubalcaba prend sa suite comme premier vice-président et porte-parole, tandis que l'ancien vice-président du gouvernement basque Ramón Jáuregui est nommé ministre de la Présidence. L'ex-maire de Cordoue – et ancienne figure de IU – Rosa Aguilar devient ministre de l'Environnement et de l'Agriculture, et la secrétaire à l'Organisation du PSOE Leire Pajín est choisie pour le poste de ministre de la Santé. Le ministère du Logement fusionne avec celui de l'Équipement, et le ministère de l'Égalité est absorbé par celui de la Santé.

Du fait de l'investiture de Rubalcaba comme chef de file socialiste aux prochaines élections, Zapatero organise un ajustement ministériel le . Salgado prend la suite de Rubalcaba dans l'ordre protocolaire mais sans titre de première vice-présidente – il en va de même pour Chaves qui succède à Salgado – et les fonctions de porte-parole reviennent à Blanco. Le secrétaire d'État à la Sécurité Antonio Camacho est lui chargé de la direction du ministère de l'Intérieur.

Au cours des élections générales anticipées du 20 novembre 2011, le Parti populaire remporte la majorité absolue et l'alliance PSOE-PSC le pire résultat de son histoire. En conséquence, le 22 décembre, Mariano Rajoy constitue le gouvernement de la dixième législature.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changés d'attribution en italique.
Portefeuille Titulaires Parti
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero PSOE
Première vice-présidente du gouvernement
Ministre de la Présidence
Porte-parole du gouvernement
María Teresa Fernández de la Vega Sanz Sans
Second vice-président du gouvernement
Ministre de l'Économie et des Finances
Pedro Solbes Mira Sans
Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Miguel Ángel Moratinos Cuyaubé PSOE
Ministre de la Justice Mariano Fernández Bermejo (jusqu'au 23/02/2009) Sans
Francisco Manuel Caamaño Domínguez PSOE
Ministre de la Défense Carme María Chacón Piqueras
Intérim de Alfredo Pérez Rubalcaba (19/0530/06/2008)
PSC
PSOE
Ministre de l'Intérieur Alfredo Pérez Rubalcaba PSOE
Ministre de l'Équipement Magdalena Álvarez Arza PSOE
Ministre de l'Éducation, de la Politique sociale et des Sports María Mercedes Cabrera Calvo-Sotelo Sans
Ministre du Travail et de l'Immigration Celestino Corbacho Chaves PSC
Ministre de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce Miguel Sebastián Gascón Sans
Ministre de l'Environnement et du Milieu rural et marin María Elena Espinosa Mangana PSOE
Ministre des Administrations publiques Elena Salgado Méndez Sans
Ministre de la Culture César Antonio Molina Sánchez Sans
Ministre de la Santé et de la Consommation Bernat Soria Escoms Sans
Ministre du Logement Beatriz Corredor Sierra PSOE
Ministre de la Science et de l'Innovation Cristina Garmendia Mendizábal Sans
Ministre de l'Égalité Bibiana Aído Almagro PSOE

Remaniement du 7 avril 2009[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changés d'attribution en italique.
Portefeuille Titulaires Parti
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero PSOE
Première vice-présidente du gouvernement
Ministre de la Présidence
Porte-parole du gouvernement
María Teresa Fernández de la Vega Sanz Sans
Deuxième vice-présidente du gouvernement
Ministre de l'Économie et des Finances
Elena Salgado Méndez Sans
Troisième vice-président du gouvernement
Ministre de la Politique territoriale
Manuel María Chaves González PSOE
Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Miguel Ángel Moratinos Cuyaubé PSOE
Ministre de la Justice Francisco Manuel Caamaño Domínguez PSOE
Ministre de la Défense Carme María Chacón Piqueras PSC
Ministre de l'Intérieur Alfredo Pérez Rubalcaba PSOE
Ministre de l'Équipement José Blanco López PSOE
Ministre de l'Éducation Ángel Gabilondo Pujol Sans
Ministre du Travail et de l'Immigration Celestino Corbacho Chaves PSC
Ministre de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce Miguel Sebastián Gascón Sans
Ministre de l'Environnement et du Milieu rural et marin María Elena Espinosa Mangana PSOE
Ministre de la Culture Ángeles González-Sinde Reig Sans
Ministre de la Santé et de la Politique sociale Trinidad Jiménez García-Herrera PSOE
Ministre du Logement Beatriz Corredor Sierra PSOE
Ministre de la Science et de l'Innovation Cristina Garmendia Mendizábal Sans
Ministre de l'Égalité Bibiana Aído Almagro PSOE

Remaniement du 20 octobre 2010[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changés d'attribution en italique.
Portefeuille Titulaires Parti
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero PSOE
Premier vice-président du gouvernement
Ministre de l'Intérieur
Porte-parole du gouvernement
Alfredo Pérez Rubalcaba PSOE
Deuxième vice-présidente du gouvernement
Ministre de l'Économie et des Finances
Elena Salgado Méndez Sans
Troisième vice-président du gouvernement
Ministre de la Politique territoriale et de l'Administration publique
Manuel María Chaves González PSOE
Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Trinidad Jiménez García-Herrera PSOE
Ministre de la Justice Francisco Manuel Caamaño Domínguez PSOE
Ministre de la Défense Carme María Chacón Piqueras PSC
Ministre de l'Équipement José Blanco López PSOE
Ministre de l'Éducation Ángel Gabilondo Pujol Sans
Ministre du Travail et de l'Immigration Tomás Valeriano Gómez Sánchez PSOE
Ministre de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce Miguel Sebastián Gascón Sans
Ministre de l'Environnement et du Milieu rural et marin Joaquina Rosa Aguilar Rivero Sans
Ministre de la Présidence Ramón Jáuregui Atondo PSOE
Ministre de la Culture Ángeles González-Sinde Reig Sans
Ministre de la Santé, de la Politique sociale et de l'Égalité Leire Pajín Iraola PSOE
Ministre de la Science et de l'Innovation Cristina Garmendia Mendizábal Sans

Remaniement du 11 juillet 2011[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changés d'attribution en italique.
Portefeuille Titulaires Parti
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero PSOE
Vice-présidente du gouvernement pour les Affaires économiques
Ministre de l'Économie et des Finances
Elena Salgado Méndez Sans
Vice-président du gouvernement pour la Politique territoriale
Ministre de la Politique territoriale et de l'Administration publique
Manuel María Chaves González PSOE
Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Trinidad Jiménez García-Herrera PSOE
Ministre de la Justice Francisco Manuel Caamaño Domínguez PSOE
Ministre de la Défense Carme María Chacón Piqueras PSC
Ministre de l'Intérieur Antonio Camacho Vizcaíno Sans
Ministre de l'Équipement
Porte-parole du gouvernement
José Blanco López PSOE
Ministre de l'Éducation Ángel Gabilondo Pujol Sans
Ministre du Travail et de l'Immigration Tomás Valeriano Gómez Sánchez PSOE
Ministre de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce Miguel Sebastián Gascón Sans
Ministre de l'Environnement et du Milieu rural et marin Joaquina Rosa Aguilar Rivero Sans
Ministre de la Présidence José Ramón Jáuregui Atondo PSOE
Ministre de la Culture Ángeles González-Sinde Reig Sans
Ministre de la Santé, de la Politique sociale et de l'Égalité Leire Pajín Iraola PSOE
Ministre de la Science et de l'Innovation Cristina Garmendia Mendizábal Sans

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]