Gouvernement Thorn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gouvernement Thorn
(lb) Regierung Thorn
Luxembourg

Grande-duchesse Marie-Adélaïde
Président du gouvernement Victor Thorn
Formation
Fin
Durée 1 an, 3 mois et 25 jours

Composition initiale
Femmes 0
Hommes 5
Drapeau du Luxembourg

Le gouvernement Thorn (luxembourgeois : Regierung Thorn), est le gouvernement du Luxembourg en fonction du au au cours de l'occupation allemande du Luxembourg pendant la Première Guerre mondiale.

La transition[modifier | modifier le code]

Après une crise gouvernementale de plus d’un mois, Victor Thorn réussit à former un gouvernement d’union nationale comprenant deux libéraux (Thorn et Moutrier), deux catholiques (Kauffman et Lefort) et un socialiste (Welter). Cette coalition rompt avec la politique menée jusqu’alors par le bloc de gauche et qui visait à exclure la droite du pouvoir. Un des principaux défenseurs de l’union nationale est le docteur Welter. Devant la Chambre, il déclare: « Si vous voulez donc un gouvernement qui agisse et soit à même d’agir, […] il faut que tous les partis se mettent derrière ce gouvernement. » La tâche primordiale du gouvernement consiste à résoudre les problèmes que pose le ravitaillement de la population. La situation de guerre rend impossible l’importation de vivres pour compenser les insuffisances de la production nationale. Le gouvernement essaie de juguler l’inflation en décrétant des prix maxima et en introduisant le rationnement. Il en résulte un marché noir florissant et une vive tension entre les villes qui souffrent de la pénurie, d’une part, et la campagne qui profite de la hausse des prix, d’autre part. La perte du pouvoir d’achat et l’augmentation générale du coût de la vie forcent le gouvernement à accorder des indemnités de vie chère aux fonctionnaires et employés. Le mécontentement pousse finalement les ouvriers à s’organiser sur le plan syndical. En septembre 1916, les deux premiers syndicats de la sidérurgie naissent à Esch-sur-Alzette et dans la capitale. En juin 1917, une grève éclate dans le Bassin minier. Elle est réprimée par l’intervention de l’armée allemande. Le gouvernement Thorn ne parvient pas à maîtriser la situation. Le , une écrasante majorité à la Chambre des députés exprime sa défiance au directeur général de l’Agriculture, Michel Welter, chargé des questions d’approvisionnement. En mars et avril 1917, le canton d’Esch-sur-Alzette voit l’élection de trois candidats indépendants, ce qui met définitivement fin à la majorité du bloc. Le pays risque de devenir ingouvernable. Le gouvernement Thorn présente sa démission.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition initiale (24 février 1916)[modifier | modifier le code]

Portefeuille Titulaire Parti
Président du gouvernement
Ministre d’État
Directeur général des Affaires étrangères et de la Justice
Victor Thorn LL
Directeur général de l’Agriculture, de l’Industrie et du Commerce Michel Welter PS
Directeur général des Finances Léon Kauffman PD
Directeur général de l’Intérieur et de l’Instruction publique Léon Moutrier LL
Directeur général des Travaux publics Antoine Lefort PD

Remaniement du 18 juin 1917[modifier | modifier le code]

Portefeuille Titulaire Parti
Président du gouvernement
Ministre d’État
Directeur général des Affaires étrangères et de la Justice
Victor Thorn LL
Directeur général de l’Agriculture, de l’Industrie et du Commerce Ernest Leclère PS
Directeur général des Finances Léon Kauffman PD
Directeur général de l’Intérieur et de l’Instruction publique Léon Moutrier LL
Directeur général des Travaux publics Antoine Lefort PD

Repères chronologiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Guy Thewes (photogr. archives du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle et des Sports, archives du Service information et presse du gouvernement luxembourgeois, Photothèque de la Ville de Luxembourg, archives du Musée d’histoire de la Ville de Luxembourg, archives du Luxemburger Wort et du Lëtzebuerger Journal), Les gouvernements du Grand-Duché de Luxembourg depuis 1848, Imprimerie Centrale, Luxembourg, Service information et presse du gouvernement luxembourgeois, Département édition, (1re éd. 1989), 271 p. [détail des éditions] (ISBN 978-2-87999-212-9, OCLC 830021082, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]