Gouvernement Reuter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique image illustrant le Luxembourg
Cet article est une ébauche concernant la politique et le Luxembourg.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le gouvernement d’Émile Reuter était le gouvernement du Luxembourg en fonction du 28 septembre 1918 au 20 mars 1925.

Composition[modifier | modifier le code]

  • Émile Reuter, ministre d’État, président du Gouvernement, directeur général des Affaires étrangères, directeur général de l’Intérieur jusqu’au 15 avril 1921 (Parti de la droite)

Du 28 septembre 1918 au 5 janvier 1920[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Welter, directeur général de l’Instruction publique (Indépendant appuyé par le Parti socialiste)
  • Auguste Liesch, directeur général de la Justice et des Travaux publics (Libéral)
  • Alphonse Neyens, directeur général des Finances (Parti de la droite)
  • Auguste Collard, directeur général de l’Agriculture, du Commerce, de l’Industrie et du Travail (Indépendant appuyé par le Parti populaire)

Du 5 janvier 1920 au 15 avril 1921[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Welter, directeur général de l’Instruction publique (Indépendant appuyé par le Parti socialiste)
  • Auguste Liesch, directeur général de la Justice et des Travaux publics (Libéral)
  • Alphonse Neyens, directeur général des Finances (Parti de la droite)
  • Raymond de Waha, directeur général de l’Agriculture et de la Prévoyance sociale (Parti de la droite)
  • Antoine Pescatore, directeur général du Commerce, de l’Industrie et du Travail (Libéral)

Du 15 avril 1921 au 14 avril 1923[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Neyens, directeur général des Finances (Parti de la droite)
  • Raymond de Waha, directeur général de l’Agriculture, de l’Industrie et de la Prévoyance sociale (Parti de la droite)
  • Guillaume Leidenbach, directeur général de la Justice et des Travaux publics (Parti de la droite)
  • Joseph Bech, directeur général de l’Intérieur et de l’Instruction publique (Parti de la droite)

Du 14 avril 1923 au 20 mars 1925[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Neyens, directeur général des Finances (Parti de la droite)
  • Raymond de Waha, directeur général de l’Agriculture, de l’Industrie et de la Prévoyance sociale (Parti de la droite)
  • Guillaume Soisson, directeur général des Travaux publics (Parti de la droite)
  • Joseph Bech, directeur général de l’Intérieur et de l’Instruction publique (Parti de la droite)