Gouvernement Reuter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Luxembourg
Image illustrative de l'article Gouvernement Reuter

Le gouvernement d’Émile Reuter était le gouvernement du Luxembourg en fonction du 28 septembre 1918 au 20 mars 1925.

Composition[modifier | modifier le code]

  • Émile Reuter, ministre d’État, président du Gouvernement, directeur général des Affaires étrangères, directeur général de l’Intérieur jusqu’au 15 avril 1921 (Parti de la droite)

Du 28 septembre 1918 au 5 janvier 1920[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Welter, directeur général de l’Instruction publique (Indépendant appuyé par le Parti socialiste)
  • Auguste Liesch, directeur général de la Justice et des Travaux publics (Libéral)
  • Alphonse Neyens, directeur général des Finances (Parti de la droite)
  • Auguste Collard, directeur général de l’Agriculture, du Commerce, de l’Industrie et du Travail (Indépendant appuyé par le Parti populaire)

Du 5 janvier 1920 au 15 avril 1921[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Welter, directeur général de l’Instruction publique (Indépendant appuyé par le Parti socialiste)
  • Auguste Liesch, directeur général de la Justice et des Travaux publics (Libéral)
  • Alphonse Neyens, directeur général des Finances (Parti de la droite)
  • Raymond de Waha, directeur général de l’Agriculture et de la Prévoyance sociale (Parti de la droite)
  • Antoine Pescatore, directeur général du Commerce, de l’Industrie et du Travail (Libéral)

Du 15 avril 1921 au 14 avril 1923[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Neyens, directeur général des Finances (Parti de la droite)
  • Raymond de Waha, directeur général de l’Agriculture, de l’Industrie et de la Prévoyance sociale (Parti de la droite)
  • Guillaume Leidenbach, directeur général de la Justice et des Travaux publics (Parti de la droite)
  • Joseph Bech, directeur général de l’Intérieur et de l’Instruction publique (Parti de la droite)

Du 14 avril 1923 au 20 mars 1925[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Neyens, directeur général des Finances (Parti de la droite)
  • Raymond de Waha, directeur général de l’Agriculture, de l’Industrie et de la Prévoyance sociale (Parti de la droite)
  • Guillaume Soisson, directeur général des Travaux publics (Parti de la droite)
  • Joseph Bech, directeur général de l’Intérieur et de l’Instruction publique (Parti de la droite)