Gouvernement Picqué I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Picqué I est le nom du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale formé par une coalition hexapartite, associant la famille socialiste (PS francophone et SP flamand), le FDF, la famille démocrate-chrétienne (PSC et CVP) et le parti nationaliste flamand Volksunie.

Ce gouvernement a été institué le 12 juillet 1989 à la suite des élections régionales

À la fin de son mandat, en 1995, le Gouvernement Picqué II a succédé à ce gouvernement.

Composition du Gouvernement[modifier | modifier le code]

Charles Picqué (PS) Ministre-Président, chargé de l’Aménagement du Territoire, des Pouvoirs locaux et de l’Emploi
Georges Désir
remplacé le 17/12/1991 par
Didier Gosuin (FDF)
Ministre du

Logement, de l’Environnement, de la Conservation de la nature et de la Politique de l’eau

Jean-Louis Thys
remplacé le 24/03/1994 par
Dominique Harmel (PSC)
Ministre des travaux publics, des Communications et de la Rénovation des sites d’activités économiques désaffectés
Jos Chabert (CVP) chargé des

Finances, du Budget, de la Fonction publique et des Relations extérieures

Rufin Grijp (SP) Ministre de l'Économie
Christian d'Hoogh
remplacé le 12/01/1990 par
Robert Hotyat (PS)
secrétaire d’État adjoint au ministre-Président
Didier Gosuin
remplacé le 17/12/1991 par
Didier van Eyll (FDF)
Secrétaire d'État adjoint au ministre de l’Exécutif de la Région de Bruxelles-Capitale
Vic Anciaux (Volksunie) secrétaire d’État adjoint au ministre de l’Exécutif de la Région de Bruxelles-Capitale