Gouvernement Mbaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le gouvernement Mbaye est le gouvernement de la République du Sénégal dirigé par le Premier ministre Abdoul Mbaye, durant la présidence de Macky Sall élu le . Le , Macky Sall met fin aux fonctions de ses ministres et charge la ministre de la Justice sortante, Aminata Touré, de constituer un nouveau gouvernement.

Composition du 4 avril 2012[modifier | modifier le code]

Promesse de campagne de Macky Sall, le gouvernement Mbaye nommé le à la suite de la victoire du candidat de la coalition Benno Bokk Yakkar, est resserré à 25 ministres.

Titre Titulaire Parti
Premier ministre Abdoul Mbaye SE
Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur Alioune Badara Cissé Macky 2012-APR
Ministre de l’Intérieur Mbaye Ndiaye Macky 2012-APR
Ministre de la Santé et de l'Action sociale Awa Marie Coll Seck Macky 2012-SE
Ministre des Forces armées Augustin Tine Macky 2012-APR
Ministre de la Justice Aminata Touré Macky 2012-SE
Ministre de l'Économie et des Finances Amadou Kane SE
Ministre de la Culture et du Tourisme Youssou N'Dour SE
Ministre de la Femme, de l'Enfant et de l'Entrepreneuriat féminin Mariama Sarr Macky 2012-APR
Ministre de l'Éducation nationale Ibrahima Sall Model
Ministre de l'Agriculture et de l'Équipement rural Benoît Sambou Macky 2012-APR
Ministre de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales Cheikh Bamba Dièye FSD/BJ
Ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat Mata Sy Diallo BSS-AFP
Ministre de l'Élevage Aminata Mbengue Ndiaye BAT-PS
Ministre de la Pêche et des Affaires maritimes Pape Diouf Idy4président-Rewmi
Ministre des Infrastructures et des Transports Mor Ngom Macky 2012-APR
Ministre de l'Énergie et des Mines Aly Ngouille Ndiaye Macky 2012-MRD
Ministre de la Jeunesse, de la Formation professionnelle et de l'Emploi Aly Koto Ndiaye Macky 2012-APR
Ministre des Sports El Hadji Malick Gakou BSS-AFP
Ministre de l'Urbanisme et de l'Habitat Khoudia Mbaye BSS-LD
Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Porte-parole du gouvernement Serigne Mbaye Thiam BAT-PS
Ministre de l'Écologie et de la Protection de la nature Haïdar El Ali BAT-Verts
Ministre de la Fonction publique, du Travail et des Relations avec les institutions Mansour Sy PIT
Ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement Oumar Guèye Idy4président-Rewmi
Ministre de la Communication et des Technologies de l'information et des communications Abou Lô Macky 2012-APR
Ministre délégué, chargé du Budget Abdoulaye Daouda Diallo SE

Composition au 29 octobre 2012[modifier | modifier le code]

Pressenti depuis septembre, un remaniement a lieu le . Il voit le départ de sept ministres, dont des proches collaborateurs de Macky Sall, Alioune Badara Cissé (Affaires étrangères), Mbaye Ndiaye (Intérieur), Mor Ngom (Transports) et Aly Coto Ndiaye (Jeunesse), ainsi qu'Ibrahima Sall (Éducation), Mata Sy Diallo (Commerce), et Abou Lô (Communication). Cet ajustement après sept mois d'exercice est selon la presse les conséquences de nombreux « errements » de l'exécutif et des manifestations violentes des Thiantacounes le [1].

Douze nouveaux ministres sont nommés, portant à trente le nombre de membres du gouvernement et renforçant le poids des alliés de l'APR, permettant selon le Premier ministre d'alléger les portefeuilles pour plus d'efficacité[1].

Deux des sept remerciés sont nommés auprès du président de la République : Mbaye Ndiaye, comme ministre d’État auprès du président de la République et Mor Ngom comme directeur de cabinet avec rang de ministre d’État[1].

La nouvelle équipe est formée par[2] :

Composition au 14 février 2013[modifier | modifier le code]

Le décret entérine le remplacement d'El Malick Gackou, numéro 2 de l'Alliance des forces de progrès, au poste de ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel, par Alioune Sarr, du même parti[3]. La nouvelle équipe se compose de :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Les journaux évoquent le réaménagement gouvernemental », Agence de presse sénégalaise, 30 octobre 2012.
  2. Décret no 2012-1163 du 29 octobre 2012
  3. Décret no 2013-277 du 14 février 2013

Articles connexes[modifier | modifier le code]