Gouvernement Matata II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matata.
Gouvernement Matata II
Troisième République
Description de l'image MPM1.jpg.
Président de la République Joseph Kabila
Premier ministre Augustin Matata Ponyo
Formation
Fin
Durée 1 an, 11 mois et 7 jours
Composition initiale
Partis politiques PPRD-MLC-PALU-UFC

Représentation
Drapeau de la République démocratique du Congo

Le gouvernement Matata II fut le gouvernement du Congo-Kinshasa du 7 décembre 2014[1] au . Il subit un réaménagement technique le 25 septembre 2015, après que des partis ont été exclus de la majorité présidentielle[2].

Composition[modifier | modifier le code]

Le gouvernement est composé de 4 vice-Premiers ministres, 2 ministres d’État, 32 ministres et 10 vice-ministres[3].

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Image Fonction Nom Parti politique
MPM1.jpg Premier ministre Augustin Matata Ponyo PPRD[4]

Vice-Premiers ministres[modifier | modifier le code]

Image Fonction Nom Parti politique
Official Celebration Ceremony of -UNDAY2015 - -UN70 in Kinshasa (22396651942).jpg Intérieur et Sécurité Évariste Boshab PPRD
Thomas Luhaka - 2016 (cropped).jpg Postes et télécommunications (PT) et Nouvelles technologies
de l’information et de la communication (NTIC)
Thomas Luhaka (MLC)[5]
Sin foto.svg Emploi, Travail et Prévoyance sociale Willy Makiashi (PALU)

Ministres d’État[modifier | modifier le code]

Date Fonction Nom
Budget : (UFC)[5] Michel Bongongo
Décentralisation et Affaires coutumières Salomon Banamuhere Baliene (PPRD)

Ministres[modifier | modifier le code]

Date Fonction Nom
jusqu’au 25 septembre 2015 Affaires Foncières Bolengetenge Balela
à partir du 25 septembre 2015[2] Affaires Foncières Gustave Boloko Nkeli
Affaires étrangères, Coopération internationale Raymond Tshibanda
jusqu’au 25 septembre 2015 Affaires sociales et action humanitaire :aussi ministre ad interim du Genre, de la Famille et des Enfants Bijou Mushitu Kat
à partir du 25 septembre 2015[2] Affaires sociales et action humanitaire Adèle Degbalase Kanda
jusqu’au 25 septembre 2015 Agriculture, Pêche et Élevage Isidore Kabwe Mwehu
à partir du 25 septembre 2015[2] Agriculture, Pêche et Élevage Émile Mota Ndongo Kang
Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat Omer Egwake (MLC)[5]
Commerce Kudianga Bayokisa
Communication et Médias Lambert Mende Omalanga
Culture et Arts Banza Mukalay
jusqu’au 25 septembre 2015 lorsqu’il devient ministre des Hydrocarbures Défense nationale et Anciens combattants Aimé Ngoy Mukena
à partir du 25 septembre 2015[2] Défense nationale et Anciens combattants Crispin Atama Tabe
Développement rural Eugène Serufuli
Économie nationale Modeste Bahati Lukwebo
Énergie et Ressources hydrauliques Jeannot Matadi Nenga
Enseignement primaire, secondaire et initiation à la nouvelle citoyenneté Maker Mwangu
Enseignement supérieur et universitaire Théophile Mbemba Fundu
Enseignement technique et professionnel Jean Nengbaga Tshibanga
jusqu’au 25 septembre 2015 Environnement et Développement durable Bienvenu Liyota Ndjoli
à partir du 25 septembre 2015[2] Environnement et Développement durable Robert Bopolo Bogeza
Finances Henri Yav Mulang
jusqu’au 25 septembre 2015 Fonction publique Jean-Claude Kibala
à partir du 25 septembre 2015[2] Fonction publique Isumbisho Mwapu
jusqu’au 25 septembre 2015 Genre, Famille et Enfants Bijou Mushitu Kat
à partir du 25 septembre 2015[2] Genre, Famille et Enfants Lucie Kipele Aki Azwa
jusqu’au 25 septembre 2015 lorsqu’il devient ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants Hydrocarbures Crispin Atama Tabe
à partir du 25 septembre 2015[2] Hydrocarbures Aimé Ngoy Mukena
Industrie Germain Kambinga
Infrastructures, Travaux publics et de la Reconstruction (ITPR) Fridolin Kasweshi
jusqu’au 25 septembre 2015 Jeunesse, Sports et Loisirs Sama Lukonde Kyenge
à partir du 25 septembre 2015[2] Jeunesse, Sports et Loisirs Denis Kambayi Tshimbumbu
Justice, Garde des sceaux et Droits humains Alexis Thambwe Mwamba
Mines Martin Kabwelulu (PALU)
Petites et moyennes entreprises (PME) et Classes moyennes Bohongo Nkoyi
jusqu’au 25 septembre 2015 Plan et Révolution de la modernité Olivier Kamitatu
à partir du 25 septembre 2015[2] Plan et Révolution de la modernité Georges Wembi Loambo
Portefeuille Louise Munga
Recherche scientifique et Technologie Daniel Madimba Kalonji
Relations avec le Parlement Tryphon Kin-Kiey Mulumba
Santé publique : Dr Félix Kabange Numbi
Tourisme Elvis Mutiri wa Bashara
Transport et Voies de communications Justin Kalumba Mwana Ngongo

Vice-ministres[modifier | modifier le code]

Date Fonction Nom
Budget Ernestine Nyoka
Congolais de l’étranger Antoine Boyamba Okombo
Coopération internationale et intégration régionale Franck Mwedi Malila
Défense nationale René Sibu
Énergie Maggy Rwakabuba
Finances Albert Mpeti Biyombo
Intérieur Martine Bukasa Ntumba
Justice et Droits humains Mboso Nkodia Pwanga
jusqu’au 25 septembre 2015 Plan Lisette Bisangana Ngalamulume
à partir du 25 septembre 2015[2] Plan Franklin Tshiamala Manyiku
Postes et Télécommunications Enoch Sebineza

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gouvernement Matata II: Joseph Kabila réalise les promesses faites à la Nation lors des concertations nationales », sur primature.cd,
  2. a b c d e f g h i j k et l « RDC: «réaménagement technique» du gouvernement Matata II », Radio Okapi.net,‎ (lire en ligne)
  3. « RDC : Kabila nomme un gouvernement de "cohésion nationale" avec 7 opposants pour 47 portefeuilles », Jeuneafrique.com,‎ (lire en ligne)
  4. « Biographie du Premier Ministre Matata Ponyo Mapon », primature.cd,
  5. a b et c « Joseph Kabila remanie son gouvernement et l'entrouvre à l'opposition », France24.com,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]