Gouvernement Ciucă

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gouvernement Ciucă
(ro) Guvernul Nicolae Ciucă

Roumanie

Description de cette image, également commentée ci-après
Le Premier ministre Nicolae Ciucă.
Président Klaus Iohannis
Premier ministre Nicolae Ciucă
Élection 6 décembre 2020
Législature 9e
Formation
Durée 13 jours
Composition initiale
Coalition PNL-PSD-UDMR
Ministres 21
Femmes 1
Hommes 20
Représentation
Chambre des députés
209  /  330
Sénat
94  /  136
Drapeau de la Roumanie

Le gouvernement Ciucă (en roumain : Guvernul Nicolae Ciucă) est le gouvernement de la Roumanie depuis le , sous la 9e législature de la Chambre des députés et du Sénat.

Il est dirigé par le libéral Nicolae Ciucă, dont le PNL est arrivé deuxième aux élections législatives et a formé une grande coalition avec le PSD. Il succède au gouvernement de Florin Cîțu, issu du même parti et renversé par le Parlement.

Mandat[modifier | modifier le code]

Ce gouvernement est dirigé par le nouveau Premier ministre libéral Nicolae Ciucă, précédemment ministre de la Défense. Il est constitué et soutenu par une grande coalition entre le Parti national libéral (PNL), le Parti social-démocrate (PSD), et l'Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR). Ensemble, ils disposent de 209 députés sur 330, soit 63,3 % des sièges de la Chambre des députés, et de 94 sénateurs sur 136, soit 69,1 % des sièges du Sénat.

Il succède donc au gouvernement de Florin Cîțu, constitué du PNL et de l'UDMR en minorité.

Formation[modifier | modifier le code]

Une motion de censure, déposée par le PSD, est votée à l'encontre du gouvernement Cîțu le suivant par le Parlement, avec le soutien de l'Union sauvez la Roumanie (USR) — précédemment membre de la coalition gouvernementale — et de l'Alliance pour l'unité des Roumains (AUR)[1].

Le 12 novembre, après plusieurs semaines de négociations, le PNL, le PSD et l'UDMR concluent une entente de base pour la formation d'un gouvernement de coalition, alors que des questions restent à résoudre, comme le nom du Premier ministre ou le principe d'une rotation à la tête du gouvernement[2]. Un accord de coalition est obtenu le 21 novembre sur le principe d'une rotation entre les deux partis après 18 mois entre Nicolae Ciucă et le président du PSD, Marcel Ciolacu, ainsi que sur la répartition des ministères[3].

Le lendemain, Ciucă est de nouveau désigné Premier ministre, recevant le soutien du PNL, du PSD et de l'UDMR lors des consultations présidentielles[4],[5]. Le 23 novembre, conformément à l'accord de coalition, Ciolacu est élu président de la Chambre des députés, tandis que Cîțu devient président du Sénat[6].

Présenté aux députés et sénateurs réunis le , le gouvernement remporte le vote de confiance du Parlement par 318 voix pour et 126 contre, la majorité requise étant d'au moins 234 voix[7], puis prête serment dans la foulée[8].

Composition[modifier | modifier le code]

  • Par rapport au gouvernement Cîțu, les nouveaux ministres sont indiqués en gras et ceux ayant changé d'attribution en italique[9].
Poste Titulaire Parti
Premier ministre Nicolae Ciucă PNL
Vice-Premier ministre
Ministre des Transports et des Infrastructures
Sorin Grindeanu PSD
Vice-Premier ministre Hunor Kelemen UDMR
Ministre des Finances Adrian Câciu PSD
Ministre des Affaires intérieures Lucian Bode PNL
Ministre des Affaires étrangères Bogdan Aurescu Sans
Ministre de la Justice Cătălin Predoiu PNL
Ministre de la Défense nationale Vasile Dîncu PSD
Ministre de l'Économie Florin Spătaru PSD
Ministre de l'Énergie Virgil-Daniel Popescu PNL
Ministre de la Santé Alexandru Rafila PSD
Ministre de l'Agriculture et du Développement rural Adrian Chesnoiu PSD
Ministre de l'Environnement, des Eaux et des Forêts Barna Tánczos (en) UDMR
Ministre du Développement, des Travaux publics et de l'Administration Attila Cseke UDMR
Ministre des Investissements et des Projets européens Dan Vîlceanu (en) PNL
Ministre du Travail et de la Protection sociale Marius Budăi PSD
Ministre de l'Éducation Sorin Cîmpeanu PNL
Ministre de la Recherche, de l'Innovation et du Numérique Florin Roman PNL
Ministre de la Culture Lucian Romașcanu PSD
Ministre des Sports Eduard Novak UDMR
Ministre de la Famille et de la Jeunesse Gabriela Firea PSD
Ministre de l'Entreprenariat et du Tourisme Constantin Cadariu PNL

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Orlando Crowcroft, « Romania MPs 'offered bribes' to support embattled PM Florin Citu, claims opposition leader », sur euronews, (consulté le ).
  2. (en) « Romanian President Klaus Iohannis to nominate next prime minister on November 12 », sur Romania Insider (consulté le ).
  3. « En Roumanie, un accord entre libéraux et sociaux-démocrates met fin à deux mois de crise », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  4. « Roumanie : un général à la retraite à nouveau désigné premier ministre », sur LEFIGARO, lefigaro, (ISSN 0182-5852, consulté le ).
  5. « Crise politique en Roumanie : le libéral Ciuca, général à la retraite, à nouveau chargé de former un gouvernement », sur RTBF Info, (consulté le ).
  6. (ro) « PRIM TEST REUŞIT AL COALIŢIEI DE GUVERNARE Cîţu - preşedinte al Senatului, Ciolacu - şef al Camerei Deputaţilor », sur www.bursa.ro (consulté le ).
  7. (en) « Romania’s new Government passes Parliament vote », sur romania-insider.com, (consulté le ).
  8. (en) Bogdan Neagu, « Romania’s new conservative-socialist government sworn in », sur www.euractiv.com, (consulté le ).
  9. « Les partis annoncent la liste des ministres du gouvernement dirigé par Nicolae Ciuca », sur lepetitjournal.com (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]