Gouvernement Émile Ollivier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 10 janvier 2020 à 14:51 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Gouvernement Émile Ollivier

Second Empire

Description de cette image, également commentée ci-après
Photomontage d'Appert réunissant les membres du gouvernement autour de l'empereur (assis au centre). De gauche à droite : Segris, Buffet, Rigault de Genouilly, Le Bœuf, Vaillant, Daru, Chevandier de Valdrome, Louvet, Ollivier, Talhouët-Roy, Esquirou de Parieu et Richard
Chef du cabinet Émile Ollivier
Formation
Fin
Durée 7 mois et 8 jours
Composition initiale

Le cabinet Émile Ollivier est l'avant-dernier gouvernement du Second Empire. Dirigé Émile Ollivier, opposant républicain à l'Empire, il est composé initialement d'« hommes nouveaux », bonapartistes modérés et orléanistes, qui sont assez rapidement remplacés par des bonapartistes autoritaires. Il dura du au , le déclenchement de la Guerre franco-prussienne de 1870 marquant sa fin, et il est alors remplacé par le gouvernement de guerre du général Cousin-Montauban.

Composition[modifier | modifier le code]

Chef du Cabinet (de facto)

Ministre de la Justice et des Cultes

Émile Ollivier
Ministre présidant le Conseil d'État Félix Esquirou de Parieu
Ministre de la Guerre Edmond Le Bœuf jusqu'au

Pierre Charles Dejean à partir du

Ministre de l'Agriculture et du Commerce Charles Louvet
Ministre des Travaux publics Auguste de Talhouët-Roy jusqu'au
Ignace Plichon jusqu'au
Ministre de l'Instruction publique Alexis Segris jusqu'au

Maurice Richard (par intérim) jusqu'au

Jacques Mège à partir du

Ministre de la Marine et des Colonies Charles Rigault de Genouilly
Ministre des Affaires étrangères Napoléon Daru jusqu'au

Émile Ollivier (par intérim) jusqu'au

Agénor de Gramont à partir du

Ministre des Finances Louis Buffet jusqu'au

Alexis Segris à partir du

Ministre de l'Intérieur Eugène Chevandier de Valdrome
Ministre des Beaux-Arts

Ministre des Lettres, Sciences et Beaux-Arts

(à partir du )

Maurice Richard
Ministre de la Maison de l'Empereur Jean-Baptiste Philibert Vaillant


Voir aussi[modifier | modifier le code]