Gourami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gourami
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Gourami » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Gourami bleu
(Trichogaster trichopterus)

Taxons concernés

Gourami est le nom vernaculaire de plusieurs poissons appartenant majoritairement à la famille des Osphronemidae. Ce sont des poissons de forme ovoïde vivant dans les eaux chaudes d'Asie. Ils ont de longs filaments sous le ventre, et des nageoires pectorales effilées qui ont un rôle tactile et sensoriel. Ce sont des poissons populaires dans les aquariums.

Les gouramis appartiennent principalement à deux genres :

Membres[modifier | modifier le code]

Il y a 90 espèces parmi 15 genres :

Sous-famille Genre Nom vernaculaire
anglais/français
Nom scientifique
Belontiinae Belontia Malay combtail Belontia hasselti (Cuvier, 1831)
Ceylonese combtail Belontia signata (Günther, 1861)
Macropodinae Malpulutta Spotted gourami Malpulutta kretseri Deraniyagala, 1937
Parosphromenus Parosphromenus allani Brown, 1987
Parosphromenus anjunganensis Kottelat, 1991.
Parosphromenus bintan Kottelat & Ng, 1998.
Licorice gourami Parosphromenus deissneri (Bleeker, 1859).
Spiketail gourami Parosphromenus filamentosus (Oshima, 1919).
Parosphromenus linkei Kottelat, 1991.
Parosphromenus nagyi Schaller, 1985.
Parosphromenus ornaticauda Kottelat, 1991.
Parosphromenus paludicola Tweedie, 1952.
Parosphromenus parvulus Vierke, 1979.
Pseudosphromenus Spiketail paradisefish Pseudosphromenus cupanus (Cuvier, 1831)
Pseudosphromenus dayi (Engmann, 1909)
Trichopsis Pygmy gourami Trichopsis pumila (Arnold, 1936)
Threestripe gourami Trichopsis schalleri (Kottelat & Ng, 1994)
Croaking gourami  Trichopsis vittata (Cuvier, 1831)
Trichogastrinae Colisa Dwarf gourami
Gourami nain
Colisa lalia (Hamilton, 1822)
Ctenops Frail gourami Ctenops nobilis McClelland, 1845.
Luciocephalus Pikehead Luciocephalus pulcher (Gray, 1830)
Parasphaerichthys Parasphaerichthys lineatus Britz & Kottelat, 2002
Eyespot gourami Parasphaerichthys ocellatus (de Beaufort, 1933)
Polyacanthus Banded gourami Polyacanthus fasciatus (Regan, 1910)
Sphaerichthys Sphaerichthys acrostoma Vierke, 1979
Chocolate gourami Sphaerichthys osphromenoides Canestrini, 1860
Sphaerichthys selatanensis Vierke, 1979
Sphaerichthys vaillanti Pellegrin, 1930
Trichogaster Honey gourami Trichogaster chuna (Hamilton, 1822)
Thick lipped gourami Trichogaster labiosus Day, 1877.
Pearl gourami
Gourami perlé
Trichogaster leerii (Bleeker, 1852)
Moonlight gourami Trichogaster microlepis (Günther, 1861)
Snakeskin gourami Trichogaster pectoralis (Regan, 1910)
Three spot gourami
Gourami bleu
Trichogaster trichopterus (Pallas, 1770)
Osphroneminae Osphronemus Osphronemus exodon Roberts, 1994
Giant gourami Osphronemus goramy Lacépède, 1801
Giant red tail gourami Osphronemus laticlavius Roberts, 1992
Osphronemus septemfasciatus Roberts, 1992
Giant gourami, Osphronemus goramy

Maintenance en captivité[modifier | modifier le code]

Dans un aquarium, les gouramis doivent être associés à des espèces calmes, venant de préférence, comme eux, d'Asie du Sud-Est. Il convient quand même d'éviter les barbus de Sumatra, qui ont tendance à grignoter les nageoires pelviennes des gouramis.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Partiellement à cause de sa taille, le gourami géant est utilisé dans les traditions culinaires de nombreuses régions d'Asie. Séché en Inde ou frit en Indonésie. Il fait l'objet de nombreuses recettes sur l’île de Java[1].

Gourami frit avec ''karedok'', plat issu de la tradition culinaire Soundanaise.

Le Gourami sert également de base pour la sauce de poisson, appelé Nuôc Mam. Cette une sauce très répandue dans la cuisine traditionnelle asiatique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ikan Gurame | Resep Kuliner Indonesia dan Dunia », sur kuliner.ilmci.com (consulté le 5 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]