Gouin (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouin.

Les Gouin sont une population d'Afrique de l'Ouest vivant principalement au Burkina Faso, également en Côte d'Ivoire.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe de multiples formes : Cerman, Cerma, Ciramba, Gé, Goin, Gouine, Gouins, Guen, Guin, Gwen, Gwe, Gwin, Gwi, Gwis, Kirma, Kpen, Mbouin, Mbwe[1].

Langues[modifier | modifier le code]

Leur langue est le cerma (ou gouin), une langue gur. Le nombre total de locuteurs a été estimé à 63 100 en 1991, dont 61 400 au Burkina Faso et 1 700 en Côte d'Ivoire[2]. Le dioula et le français sont utilisés couramment.

Louis-Gustave Binger qui rencontre le peuple Gouin en 1888 les décrit ainsi : « Les Gouin(g) ou Mbouin(g) ne font pas partie de la famille mandé ; ils n'en ont ni le type ni les mœurs, et parlent une langue qui n'est pas comprise par les Mandé de Kawara qui habitent ici, mais qui, d'après eux, offre de l'analogie avec celle des gens du Lobi. Ce peuple m'a paru vivre encore dans un état voisin de celui de la brute : c'est le sauvage dans toute l'acceptation du mot »[3]. Binger parle ensuite de leurs armements, du costume des femmes, des us-et-coutumes[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) Fiche langue (code «cme») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  3. L-G. Binger, Du Niger au golfe de Guinée, Hachette, 1892, p. 267
  4. Ibid. p. 268

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michèle Dacher (avec la collab. de Suzanne Lallemand), Prix des épouses, valeur des sœurs ; suivi de Les représentations de la maladie : deux études sur la société Goin, Burkina Faso, L'Harmattan, Paris, 1992, 203 p. (ISBN 2-7384-1280-7)
  • Michèle Dacher, Histoire du pays gouin et de ses environs, Burkina Faso, Sépia, Paeris ; ADDB, Ouagadougou, 1997, 188 p. (ISBN 2-84280-013-3)
  • Michèle Dacher, « Les difficiles conditions de l'amour en pays gouin (Burkina Faso) : Éducations sentimentales », in L'Autre, 2003, vol. 4, no 2, p. 183-196
  • Michèle Dacher, Cent ans au village. Chronique familiale gouin (Burkina Faso), Karthala, Paris, 2005, 399 p. (ISBN 2-84586-602-X) (comptes-rendus en ligne [2] et [3])
  • Abdoulaye Traoré, Dynamiques des transformations sociales et développement rural en pays goin du Burkina Faso, Université de Bordeaux 2, 1998, 2 vol., 267 + 155 p. (thèse d'Ethnologie)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]