Goudrons de houille cancers (maladie professionnelle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le cancer provoqué par les goudrons de houille est reconnu comme maladie professionnelle en France sous certaines conditions.

Cet article relève du domaine de la législation sur la protection sociale et a un caractère davantage juridique que médical.

Les goudrons de houille ont été les premières substances chimiques dont le caractère cancérogène a été observé, dès 1775 par Percivall Pott, auteur d'une étude clinique sur le cancer du scrotum des petits ramoneurs de Londres[1].

Législation en Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Régime général[modifier | modifier le code]

Fiche Maladie professionnelle

Ce tableau définit les critères à prendre en compte pour qu'une affection cancéreuse provoquée par les goudrons de houille et les suies de combustion du charbon soit prise en charge au titre de la maladie professionnelle

Régime Général[2]. Date de création : 8 mai 1988

Tableau N° 16 bis RG

Affections cancéreuses provoquées par les goudrons de houille, les huiles de houille (comprenant les fractions de distillation dites phénoliques, naphtaléniques, acénaphténiques, anthracéniques et chryséniques), les brais de houille et les suies de combustion du charbon

Désignation des Maladies Délai de prise en charge Liste indicative des principaux travaux susceptibles de provoquer ces maladies
- A -

Epithéliomas primitifs de la peau.

20 ans Travaux comportant la manipulation et l'emploi des goudrons, huiles et brais de houille.
Travaux de ramonage et d'entretien de chaudières et de cheminées

exposant aux suies de combustion du charbon.

- B -

Cancer broncho-pulmonaire primitif

30 ans

(sous réserve d'une durée d’exposition de 10 ans).

Travaux du personnel de cokerie directement affecté à la marche

et à l'entretien des fours.

Travaux exposant habituellement à l'inhalation ou à la manipulation des produits précités :

à anode continue (procédé Söderberg).

Travaux de coulée en fonderie de fonte ou d'acier mettant en œuvre des "sables au noir" incorporant des brais ou des "noirs minéraux"

- C -

Tumeurs bénignes ou malignes de la vessie.

30 ans

(sous réserve d'une durée d’exposition de 10 ans).

Travaux comportant l'emploi et la manipulation des produits précités

lors de la fabrication de l'aluminium par électrolyse selon le procédé

à anode continue (procédé Söderberg).

Date de mise à jour : 10 novembre 1995

Régime agricole[modifier | modifier le code]

Fiche Maladie professionnelle

Ce tableau définit les critères à prendre en compte pour qu'une affection cancéreuse provoquée par les goudrons de houille et les suies de combustion du charbon soit prise en charge au titre de la maladie professionnelle

Régime Agricole[3]. Date de création : 21 août 1993

Tableau N° 35 bis RA

AFFECTIONS PROVOQUEES PAR LES GOUDRONS DE HOUILLE, HUILES DE HOUILLE, BRAIS DE HOUILLE ET SUIES DE COMBUSTION DU CHARBON

Désignation des Maladies Délai de prise en charge Liste indicative des principaux travaux susceptibles de provoquer ces maladies
- A -

Epithéliomas primitifs de la peau.

30 ans (sous réserve d'une

durée d'exposition de 10 ans)

Travaux comportant la manipulation et l'emploi des goudrons,

huiles et brais de houille.

- B -

Cancer broncho- pulmonaire primitif

30 ans (sous réserve d'une

durée d’exposition de 10 ans).

Travaux de ramonage et d'entretien de chaudières exposant

aux suies de combustion du charbon.

Travaux de ramonage

Date de mise à jour : 19 juin 1998

Données professionnelles[modifier | modifier le code]

Percivall Pott s'est illustré par une étude clinique datant de 1775 sur le cancer du scrotum des petits ramoneurs de Londres[1]. Ce travail, très novateur pour l’époque, a prouvé pour la première fois qu’une substance chimique (en l’occurrence des résidus de houille imbrûlée contenus dans les suies) pouvait provoquer un cancer par contact cutané prolongé. Il est ainsi considéré comme un précurseur de l’épidémiologie des cancers et il a ouvert la voie aux recherches dans le domaine de la cancérogénèse expérimentale. Malgré les conséquences sanitaires épouvantables de ces conditions de travail insalubres, il a fallu attendre 1840 pour que le travail de ramoneur soit interdit aux enfants de moins de 10 ans.

Données médicales[modifier | modifier le code]

Pour les tumeurs cutanées, il peut s'agir d'épithéliomas basocellulaires ou d'épithéliomas spinocellulaires comme les cas observés par Percivall Pott.

Le rôle des goudrons dans l'apparition des cancers bronchiques et des cancers de la vessie a été largement prouvé, en dehors des risques professionnels puisque ces substances sont les principaux cancérogènes contenus dans la fumée de tabac.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pott, P., 1775: Chirugical Observations (Londres, Hawes, Clarke and Collins)
  2. « les tableaux du régime Général » [archive du ], sur Bossons futés (consulté le 10 décembre 2008)
  3. « Tous les tableaux du régime Agricole » [archive du ], sur Bossons futés (consulté le 16 décembre 2008)

Sources spécifiques[modifier | modifier le code]

Sources générales[modifier | modifier le code]

Autres liens[modifier | modifier le code]

Internationalisation[modifier | modifier le code]