Gottfried Kirch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un astronome image illustrant une personnalité image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un astronome et une personnalité allemande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Gottfried Kirch
Gottfried Kirch.jpg

Gottfried Kirch

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Enfant
Autres informations
Membre de
Maîtres
Erhard Weigel (en), Johannes HeveliusVoir et modifier les données sur Wikidata

Gottfried Kirch (ou Kirche, ou Kirkius) est un astronome allemand, né le à Guben en Saxe et mort le à Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un cordonnier de Guben, Gottfried Kirch commence à travailler comme fabricant de calendriers en Saxe et en Franconie. Il commence à apprendre l'astronomie à Iéna puis à Dantzig où il étudie auprès de Johannes Hevelius. À partir de 1667, toujours à Dantzig, Kirch fait paraître des calendriers et construit plusieurs télescopes et d'autres instruments d'optique.

En 1686, Kirch s'installe à Leipzig. Là, il observe la grande comète de 1680 (C/1680 V1) avec Christoph Arnold. Il y rencontre aussi sa seconde épouse, Maria Margarethe Winckelmann (1670-1720), qui avait appris l'astronomie auprès d'Arnold.

En 1688, il invente et cartographie une constellation aujourd'hui oubliée, Sceptrum Brandenburgicum, le sceptre de Brandebourg.

En 1700, Kirch est choisi par Frédéric Ier de Prusse comme premier astronome de la Société royale des sciences de Prusse, devenant ainsi le premier directeur de l'observatoire de Berlin.

Kirch étudie l'étoile double Mizar et découvre l'amas du Canard Sauvage (1681) et l'amas globulaire M5 (5 mai 1702). Il découvre également la variabilité de l'étoile variable de type Mira Chi Cygni (en) en 1687.

Un cratère lunaire, le cratère Kirch (en), lui a été dédié, ainsi que l'astéroïde (6841) Gottfriedkirch.

Source[modifier | modifier le code]

(en) « Gottfried Kirch (December 18, 1639 - July 25, 1710) », sur SEDS, Catalogue Messier

Liens externes[modifier | modifier le code]