Gothique valencien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Loge de la soie de Valence.
Détail de la Loge de la soie de Valence.
Convento de Santo Domingo, Valence.
Torres de Serranos, Valence.
Basilique Sainte-Marie d'Alicante
Façade de la cathédrale de Segorbe.

Le gothique valencien est un style caractéristique du Royaume de Valence entre le deuxième tiers du XIIIe et le XVe siècle, c'est-à-dire à la fin du gothique européen, dont il tire son nom, et au début de la Renaissance. Il s'agit d'un développement spécifique de l'art gothique avec des particularités propres aux terres valenciennes, qui ont marqué de leur influence l'architecture de ses monuments religieux et de bâtiments profanes ainsi que dans la peinture et la sculpture valencienne.

Le gothique valencien est né au deuxième tiers du XIIIe siècle avec beaucoup de force, sur le territoire de Reconquête. Il a été développé au cours du XIVe siècle et atteint sa maturité et maximum expression au XVe siècle, durant le gothique tardif. Le gothique valencien a connu une évolution particulière qui a une durée dans le temps, divers et varié[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques suivantes sont communes à tout le gothique valencien:

  • Développement de l'architecture de techniques déjà utilisées dans l'architecture romaine et la rive de la Méditerranée.
  • Nette prédominance de l'architecture des cultures de la Méditerranée au large de l'influence du gothique français.
  • Les proportions architecturales ne changent pas avec l'arrivée de la Renaissance.
  • Divergence avec le style gothique classique.
  • Nette influence du gothique flamboyant, ce qui confère une unicité.
  • Peu d'impact de l'architecture mudéjare, mais malgré cela, il existe des exemples intéressants d'architecture mudéjare dans la Communauté Valencienne, qui compte tenu de l'utilisation occasionnelle, sont d'une grande singularité.
  • Revêtement du XVIIe au XIXe siècle du gothique valencien par styles plus récents tels que le baroque ou le néo-classique, afin que, aujourd'hui, une grande partie du gothique valencien, reste caché.

Architecture[modifier | modifier le code]

Les architectes les plus remarquables du gothique valencien sont: Pere Compte, Francesc Baldomar, Pere Balaguer, Andreu Julià, etc.

Architecture religieuse[modifier | modifier le code]

Le gothique valencien était habituel et commun dans tout le Royaume de Valence, où existent de très nombreux exemples d'architecture gothique religieuse valencienne :

Province d'Alicante
Province de Castellón
Province de Valence

Architecture profane[modifier | modifier le code]

Durant le XVe siècle, le gothique valencien a été utilisé abondamment avec maîtrise en architecture profane, avec comme principale illustration la Loge de la soie (1482-1498), inscrite au patrimoine de l'humanité par l'Unesco. Son auteur a été l'architecte Pere Compte.

Les monuments remarquables de l'architecture profane gothique valencienne sont nombreux :

Province d'Alicante
Province de Castellón
Province de Valence

Architectes éminents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]