Gospatric (2e comte de Lothian)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gospatric III
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Père
Enfant

Gospatric III (mort en 1166) est un noble anglo-celtique du XIIe siècle qui fut Comte de Lothian puis comte de Dunbar, et seigneur féodal de Beanley.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gospatric ou Gospatrick III est le fils et homonyme de Gospatric II, ensuite dénommé comte de Dunbar. Il apparaît pour la première fois dans les sources comme témoin dans une charte et représentant de son père lors d'une donation paternelle au prieuré de Coldingham. Après la mort de son père en 1138, Il hérite de ses domaines dans le Northumberland, l'East Lothian et dans la région de Marches dites des Scottish Borders. Il prend le titre de « Comte de Lothian » sur son sceau. L'année suivante « le fils du comte Gospatric, le fils d'Hugues de Morville et le comte Fergus de Galloway sont sommés de fournir des otages lors de négociations avec le roi Étienne d'Angleterre »[1].

Gospatric épouse une noble gaëlique d'origine inconnue nommée Deirdre qui lui donne deux fils Waltheof de Lothian et Patrick. Gospatric est un grand bienfaiteur de l'église, il donne plusieurs domaines aux abbayes voisines. Il semble qu'il soit lui-même devenu moine avant de mourir en 1166[2] vraisemblablement dans la communauté monastique de Durham où il est inhumé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alan Orr Anderson, MA Edin., Scottish Annals from English Chroniclers AD500 to 1286, London, 1908, p. 214-215
  2. Alan Orr Anderson, MA Edin., Scottish Annals from English Chroniclers AD500 to 1286, London, 1908, p. 245 Roger de Hoveden dans sa Chronique relève « Dans la même année [1166] meurt le comte Gospatric, et son fils Waldeve lui succède » .

Sources[modifier | modifier le code]