Chemin de fer du Gornergrat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gornergrat Bahn)
Aller à : navigation, rechercher
Gornergrat Bahn AG
GGB
Ligne de Zermatt à Gornergrat
Logo de la société
Logo de la société
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Villes desservies Zermatt, Gornergrat
Historique
Mise en service 1898
Électrification 1898
Caractéristiques techniques
Longueur 9,34 km
Écartement Voie métrique (1,000 m)
Électrification 750 V  -  50 Hz
Pente ou rampe maximale 200 ‰
Crémaillère De type Abt
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire Gornergrat Bahn AG
Exploitant(s) GGB
Trafic Voyageurs

46° 01′ 25″ N 7° 44′ 59″ E / 46.0236, 7.74972

Train du GGB près de la station de Gornergrat, avec le Cervin au fond.

Le Chemin de fer du Gornergrat , en allemand (Gornergrat Bahn), fonctionne en Suisse sur une ligne de chemin de fer à crémaillère qui va de Zermatt au Gornergrat dans la région du massif du Mont-Rose.

Historique[modifier | modifier le code]

Après l'ouverture du chemin de fer de Brigue-Viège-Zermatt (BVZ)[N 1] en 1891, des efforts ont été faits pour ouvrir une autre ligne en direction du mont Rose. Une concession a été octroyée le et les travaux ont débuté en . La ligne fut construite par la Société Haag et Greulich fondée à cet effet en 1894 par Auguste Haag, architecte à Bienne et M. Greulich de Lucerne[1]. La ligne, à voie étroite et à crémaillère Abt sur toute sa longueur, a été mise en exploitation le [2].

La ligne a été électrifiée avec du courant alternatif triphasé de 725 volts dès le début. La gare de départ à Zermatt se trouve juste à côté de celle du Matterhorn-Gotthard-Bahn à 1 604 mètres d'altitude. La ligne fait 9,3 km avec une pente maximum de 20 % et aboutit au Gornergrat à 3 089 mètres.

En 1909, la voie a été prolongée de 310 mètres pour atteindre le sommet. Jusqu'en 1928, la ligne n'était en service que l'été. À la sortie de la Première Guerre mondiale, les premières circulations hivernales allaient uniquement jusqu'à Riffelalp puis Riffelboden. La section suivante jusqu'au sommet présentait un risque assez fort d'avalanches.

En 1939, des travaux pour construire des pare-avalanches débutèrent. Ils furent retardés par le début de la Deuxième Guerre mondiale jusqu'en 1941. À partir de 1942, les trains purent circuler jusqu'au sommet en hiver, à la suite de la construction (1938-1940) d'une galerie paravalanche de 770 mètres.

En 1997, Gornergrat Bahn a été renommé en Gornergrat-Monte Rosa-Bahnen pour montrer que des téléphériques existaient au sommet du Gornergrat. Cette modification a été annulée par l'assemblée générale des actionnaires du . En , la BVZ holding[N 2] a soumis une offre de reprise de Gornergrat Bahn. Un traité de fusion a été signé et la Gornergrat Bahn est devenue une filiale à 100 % de BVZ holding[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Qui a fusionné en 2001 avec le Furka-Oberalp pour donner Matterhorn-Gotthard-Bahn.
  2. Premier actionnaire du Matterhorn-Gotthard-Bahn avec 43,5 %.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gazette de Lausanne, le .
  2. Les chemins de fer Haut-Valaisans, Éditions Revue du Rail, Aigle, 1973.
  3. [PDF] Rapport d'évaluation BVZ Holding, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]