Gorges de Kakouetta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gorges de Kakouetta
Vue des gorges.
Vue des gorges.
Massif Pyrénées
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Commune Sainte-Engrâce
Coordonnées géographiques 42° 59′ 03″ nord, 0° 51′ 17″ ouest[1]

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Gorges de Kakouetta

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Gorges de Kakouetta

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Gorges de Kakouetta
Orientation
Longueur 2 km
Type Canyon
Écoulement Achourako erreka
Althagnétako erreka
Larrégorriko erreka
Ruisseau de Sombiague
Fait remarquable Accès aménagé

Les gorges de Kakouetta sont situées sur le territoire de la commune de Sainte-Engrâce dans les Pyrénées basques, en province de Haute-Soule dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de deux kilomètres, elles ont été aménagées et ouvertes au public. La visite ne peut se faire qu'aux basses eaux, généralement du 1er juillet à fin septembre. Leur profondeur atteint trente à trois cent cinquante mètres. À certains endroits comme le Grand Étroit, quelques mètres seulement séparent les deux versants de la faille. Une cascade de vingt mètres et une grotte se trouvent à la fin du parcours.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le ruisseau des gorges de Kakouetta possède les affluents suivants :

  • l'Achourako erreka
  • l'Althagnétako erreka
  • le Larrégorriko erreka
  • le ruisseau de Sombiague

Géologie[modifier | modifier le code]

Écosystème[modifier | modifier le code]

Dans les gorges, les mousses, lichens et fougères sont si abondantes qu'elles ont favorisé un microclimat presque tropical[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est Édouard-Alfred Martel qui fut en 1906 le premier à les explorer[3].

Accès[modifier | modifier le code]

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : cartes IGN à l'échelle 1:25000 sur Géoportail
  2. GEO, no 398, avril 2012, p. 139
  3. Sainte-Engrâce - Site touristique : Gorges de Kakuetta

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]