Goopy Geer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Goopy Geer
Personnage de fiction apparaissant dans
Looney Tunes et Merrie Melodies.

Goopy Geer jouant du piano dans le film Goopy Geer.
Goopy Geer jouant du piano dans le film Goopy Geer.

Nom original Goopy Geer
Sexe Masculin
Espèce Chien
Yeux Noirs

Créé par Rudolf Ising
Voix VO : Robert Morse (1992)
Séries Looney Tunes

Merrie Melodies

Première apparition Goopy Geer (1932)
Dernière apparition Two-Tone Town (série Les Tiny Toons, 1990)
Éditeurs Warner Bros. Animation

Goopy Geer est un personnage des séries de dessins animés Looney Tunes et Merrie Melodies, créé en 1932 par Rudolf Ising pour Warner Bros.. C'est un chien anthropomorphe de couleur pâle dans la série, mais noire dans un remake pour la série Les Tiny Toons.

Histoire[modifier | modifier le code]

Goopy Geer est un chien anthropomorphe avec des longues oreilles qui bougent de façon expressive. Il est de couleur blanchâtre, bien que dans une version promotionnelle, il est noir avec le visage blanc. Un mois après que son premier cartoon est réalisé et sorti, Walt Disney fait connaître le sien, Mickey's Revue avec un personnage nommé Dippy Dawg, dont l'apparence générale est assez similaire à Goopy. Du fait que les deux cartoons soient parus avec une brève différence de temps, il y a peu de chance que l'un ait copié sur l'autre. Dippy Dawg sera par la suite renommé Goofy (Dingo, en français).

Le personnage de l'animateur Goopy Geer a été la dernière tentative de Rudolf Ising de promouvoir un personnage récurrent dans la série Merrie Melodies. Comme la plupart des personnages créés au début de l'ère des films parlants, Goopy Geer a peu de caractéristiques propres et de personnalité. Il chante et danse en rythme tout au long de la musique dans le dessin animé. Ising n'a utilisé le personnage que dans trois cartoons. Dans le premier, Goopy Geer, sorti le 16 avril 1932, il joue le rôle d'un pianiste populaire dans un night-club.

Les deux autres films sortent en 1932. Ising met en scène le chien comme pauvre fermier dans Moonlight for Two (11 juin 1932), et en bouffon de la reine dans The Queen Was in the Parlor (9 juillet 1932). Tous ces épisodes font participer aussi la petite amie (non nommée) de Goopy, qui a débuté sans lui dans un précédent cartoon Merrie Melodie : Freddy the Freshman (20 février 1932). Goopy Geer fait une courte apparition dans le dessin animé avec Bosko : Bosko in Dutch (14 janvier 1933), mais après que Ising a quitté la Warner Bros la même année, Goopy et les autres personnages principaux de Merrie Melodie ont été supprimés, pour être remplacés par des nouveaux comme Sniffles la souris, Inki le chasseur, Mynah Bird, les Curious Puppies, et, en deux occasions, Porky Pig, personnage qui deviendra très important durant l'ère des films en noir et blanc. Une grande part des dessins animés reste cependant faite de courts-métrages de très bonne qualité jusqu'en 1943 où les deux séries, Looney Tunes et Merrie Melodies, se confondent.

Apparition dans la série Les Tiny Toons[modifier | modifier le code]

Goopy Geer tient un petit rôle dans la série de 1990 Les Tiny Toons dans l'épisode Two-Tone Town, où Robert Morse lui prête sa voix. Goopy y reprend sa performance de pianiste insouciant dans son premier dessin animé. Il rencontre Babs et Buster Bunny quand ces derniers visitent la partie en « noir et blanc » de la ville. Son apparence est légèrement modernisée et semble tirée des premières versions de dessins promotionnels où sa fourrure est noire.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  • Schneider, Steve (1990). That's All Folks!: The Art of Warner Bros. Animation. Henry Holt & Co.
  • Beck, Jerry et Friedwald, Will (1989): Looney Tunes and Merrie Melodies: A Complete Illustrated Guide to the Warner Bros. Cartoons. Henry Holt & Co. (ISBN 0-8050-0894-2)


Liens externes[modifier | modifier le code]