Goodbye Christopher Robin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec le film Jean-Christophe et Winnie (en VO : Christopher Robin), de Marc Forster.
Goodbye Christopher Robin
Description de cette image, également commentée ci-après
Véritables jouets de Christopher Robin Milne ayant inspiré les personnages des aventures de Winnie l'ourson.

Titre original Goodbye Christopher Robin
Réalisation Simon Curtis
Scénario Frank Cottrell Boyce
Simon Vaughan
Acteurs principaux
Sociétés de production DJ Films
Fox Searchlight Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre drame biographique
Durée 107 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Goodbye Christopher Robin est un film biographique américano-britannique réalisé par Simon Curtis, sorti en 2017.

Il aborde la relation entre l'écrivain Alan Alexander Milne et son fils Christopher Robin, lui ayant inspiré les livres Winnie l'ourson (1926) et The House at Pooh Corner (en) (1928), dans lesquels apparaît le personnage de Winnie l'ourson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film commence durant la Seconde Guerre mondiale, en 1941, quand Alan Alexander Milne – surnommé "Blue" par ses amis et sa famille – et sa femme, Daphne, reçoivent un télégramme chez eux. C'est à partir de ce moment que nous revenons quelques décennies en arrière, lorsque Blue est sur le front de la Bataille de la Somme. Ensuite, nous reprenons avec sa vie en Angleterre lorsque sa femme accouche de leur enfant et qu’il a un flash-back des souffrances et traumatismes vécu à la guerre. Daphne espérait une fille, et fut déçue d'avoir à la place un fils, qu'ils nommèrent Christopher Robin Milne, dit "Billy", et engagèrent une nourrice, Olive, qui eut pour tâche principal d’élever l’enfant.

Blue a du mal à reprendre l’écriture – il veut rédiger un traité convaincant contre la guerre – et décide d’emménager avec sa famille dans la campagne, dans une maison avec un domaine. Daphne supporte mal le déménagement, et fini par retourner à Londres pour une durée indéterminé. Olive prend congés pour s’occuper de sa mère mourante, Blue et Billy sont livrés à eux-mêmes pour un certain temps. Au début réticent, Blue accepte que Billy l’accompagne durant ses promenades dans les bois, et commence à inventer des histoires sur les aventures d’un petit garçon avec des animaux en peluche que ses parents lui ont achetés.

Blue invite son ami illustrateur, Ernest, à le rejoindre chez lui, et ensemble développent les livres Winnie l’ourson, lesquels deviennent d’immenses succès. Daphne revient à la maison pour aider à gérer leur nouvelle célébrité. En tant que "Christopher Robin", Billy doit faire de fréquentes apparitions publiques qu'il trouve confuses et frustrantes. Olive devient fiancé et démissionne, mais réprimande Blue et Daphne afin qu’ils laissent Billy tranquille. Blue se résout d’arrêter d’écrire sur le petit garçon et ses amis imaginaires, et met fin aux activités publicitaires de Billy, l’inscrivant plutôt dans un pensionnat.

Mais, à l’école, "Christopher Robin" est martyrisé, et apparaît amer à l’égard de son père. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Billy est initialement déclaré inapte pour le service militaire, mais il fait appel à son père haut-placé – bien qu'ayant été horrifié par la guerre et la prospection de son fils à expérimenter ce qu'il a lui-même vécu – afin qu’il lui obtienne le droit d’être enrôler malgré tout. Billy part pour la France, se détournant de son père, et reniant les livres et l’argent que ces derniers lui ont apporté.

La scène d’ouverture recommence, cette fois en expliquant que Billy a été porté disparu, et qu’il était présumé mort, cette nouvelle fut annoncé à Olive. Cependant, Billy a survécu, et arrive à leur maison de campagne sans prévenir, menant à des retrouvailles difficiles, éplorés avec ses parents, et joyeuse avec sa mère de remplacement. Blue et Billy en quelque sorte se réconcilient, et marchent dans les bois comme lorsqu’ils étaient plus jeunes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement du projet commence au printemps 2010, avec Simon Vaughan, Nuala Barton, Rene Sheridan, Yan Fisher et Roger Corbi à la production et Nick Hurran (en) à la réalisation[1]. En 2013, les producteurs Damian Jones et Steve Christian rejoignent le projet ; Simon Vaughan écrit le scénario[2].

En avril 2016, Domhnall Gleeson négocie avec la production pour incarner le rôle de A. A. Milne[3],[4]. Lui et Margot Robbie (Daphne), sont confirmés au casting en juin 2016[5]. Plus tard dans le mois, Kelly Macdonald se joint à eux pour interpréter Olive, la nounou de Christopher Robin[6].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a commencé en septembre 2016[7].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Les scènes dans la maison de campagne se sont déroulées dans la maison de l'auteur A. A. Milne, dans le petit village de Fairwarp.

Musique[modifier | modifier le code]

Goodbye Christopher Robin
(Original Motion Picture Soundtrack)

Bande originale
Film Goodbye Christopher Robin
Sortie
Durée 60:53
Compositeur Carter Burwell
Label Sony Music Entertainment

La bande originale du film est composée par Carter Burwell. Elle est proposée en téléchargement le , puis au format CD le [9].

L'écrivain britannique A. A. Milne, créateur du personnage de Winnie l'ourson

Accueil[modifier | modifier le code]

Promotion[modifier | modifier le code]

La première affiche est diffusée le [10], et la première bande-annonce, le [11].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 1 735 251 USD[12] [12] 10[12]
Monde Monde 7 254 832 USD[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Date donnée sur les sites web d'Amazon et Cultura.
  1. (en) Dave McNary, « U.K. sets Pooh scribe saga », sur Variety, (consulté le 28 janvier 2018)
  2. (en) Andreas Wiseman, « Winnie the Pooh creator biopic hits Cannes », sur Screen Daily, (consulté le 28 janvier 2018)
  3. (en) Ali Jaafar, « ‘Star Wars’ Domhnall Gleeson In Talks To Play Winnie The Pooh Creator AA Milne In ‘Goodbye Christopher Robin’ », deadline.com,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Mia Galuppo, « Domhnall Gleeson in Talks to Play Winnie the Pooh Creator A.A. Milne », hollywoodreporter.com,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Ali Jaafar, « Fox Searchlight Confirms Domhnall Gleeson And Margot Robbie To Star In Winnie The Pooh Creator Pic ‘Goodbye Christopher Robin’ », deadline.com,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Rebecca Ford, « Kelly Macdonald Joins 'Goodbye Christopher Robin' (Exclusive) », hollywoodreporter.com,‎ (lire en ligne)
  7. a, b, c, d et e (en) « Check out Domhnall Gleeson and Margot Robbie in a new A. A. Milne & Christopher Robin film », liveforfilm.com,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Anna Tims, « Settings that inspired literary classics – in pictures », theguardian.com,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Michelle Hannett, « Composer Carter Burwell's Goodbye Christopher Robin Original Motion Picture Soundtrack CD Drops on October 27 », sur wearemoviegeeks.com, (consulté le 27 janvier 2018)
  10. (en) Becky Fuller, « A.A. Milne Biopic Goodbye Christopher Robin Gets a Poster », sur screenrant.com, (consulté le 25 janvier 2018)
  11. Mélissa Chevreuil, « Goodbye Christopher Robin : découvrez comment est né Winnie l'Ourson », sur Le Point, (consulté le 18 juin 2017)
  12. a, b et c (en) « Goodbye Christopher Robin (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 27 janvier 2018)
  13. (en) « Goodbye Christopher Robin (2017) », sur the-numbers.com (consulté le 27 janvier 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]