Gonzague Olivier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gonzague Olivier
Porsche Speedster 2013-07-21 13-12-44.JPG
Une Porsche 356 Speedster.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Nationalité
Activité

Gonzague Olivier, né le à Croix (Nord) et mort le (à 91 ans), est un ancien pilote automobile français, de rallyes et sur circuits, notamment en endurance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière se déroula exclusivement sur Porsche durant cinq ans, de 1952 à 1956.

Il participa à trois reprises consécutives aux 24 Heures du Mans, en 1953, 1954 et 1955, deux fois sur véhicule privé, une troisième pour une écurie allemande, la Dr Ing hcF - Porsche KG, avec alors une 14e place à la clé sur Porsche 550/4 1100 RS Spyder avec un équipier ingénieur américain originaire de Belgique (en 1954).

Par la suite, il travailla pour Sonauto (importateur Porsche en France depuis 1951, alors sous la direction d'Auguste Veuillet, dit Toto, le créateur de la société en 1947) et se consacra aussi au motonautisme, devenant ainsi fabricant, notamment de dinghies motorisés.

Son fils Jean-Claude, pilote motocycliste du team Sonauto-Yamaha-BP, devint importateur puis directeur pour l'entreprise Yamaha en France entre 1964 et 2010, finissant deuxième du Paris Dakar 1985 sur Yamaha 660 Proto, après avoir été 6e en 1984 et 7e en 1983 (participation dès 1979)[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Une Porsche 550 Spyder.

Victoires:

Podiums et places d'honneur:

  • deuxième du Circuit International de Vitesse de Bordeaux en 1952, sur Simca 8 Sport (derrière Auguste Veuillet);
  • deuxième de catégorie 1.1L. aux 24 Heures du Mans 1955 (derrière Auguste Veuillet);
  • quatrième des 12 Heures de Hyères en 1953, lors des Coupe de Vitesse en 1954, et du Circuit de Dieppe en 1955.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]