Gontran le Riche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gontran.

Gontran le Riche (Guntram der Reiche)[1], comte d'Altenbourg, de Sundgau, d'Aargau (l'actuelle Argovie) et de Vindonissa, comte d'Alsace de 917 à 954, est un des premiers ancêtres des Habsbourg.

Gontran serait né de Hugues Ier de Nordgau comte d'Eguisheim, de Nordgau, d'Ortenau, d'Aargau et de Hohenberg, et de Hildegarde comtesse de Ferrette[2]. Si c'est le cas, il descendrait alors d’Etichon (ou Adalric), duc d'Alsace aux VIIe siècle et VIIIe siècle, ce qui ferait affilier sa famille à Sainte Odile et sert aux prétentions des Habsbourg.

Il serait le frère de Eberhard IV, comte de Nordgau, et Hugues II, comte d'Eguisheim.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est un grand propriétaire dans le Bas-Rhin, et il se fait dérober une grande partie de ses terres en Alsace, Brisgau et Thurgovie par l'empereur Otton lors d’une diète à Augsbourg en août 952, sous prétexte de haute trahison; ceci constitue la première mention des Habsbourg dans l’histoire.

Il meurt le 26 mars 973.

Filiation[modifier | modifier le code]

Il épouse en 945, en premières noces Brigantine, comtesse de Montfort, dont:

  • Lanzelin dit aussi Kanzelin ou Lantolde, comte d'Altenbourg.

Puis il se marie en secondes noces à Ithe, comtesse de Calw.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sa généalogie et descendance sur le site Medieval Lands
  2. Comtes d'Habsbourg de la Maison d'Alsace: Gontram Ier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]