Gond (Royaumes oubliés)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gond.
Gond
Divinité des Royaumes oubliés
Titre le Semeur de Merveilles, le Seigneur de tous les forgerons
Plan de résidence la Demeure du Savoir
Niveau de puissance Intermédiaire
Alignement neutre
Portfolio Artifice, artisanat, construction, forge.
Domaines
Alias Nebelun, Zionil
Supérieur Oghma

Gond est une divinité fictive des Royaumes oubliés, un monde de campagne pour le jeu de rôle Donjons et Dragons. Ce dieu est librement inspiré du dieu grec Héphaïstos.

Gond est le dieu de l'invention. Il transforme les idées en choses et inspire les mortels pour créer de nouveaux objets. Seule la création n'a d'importance à ses yeux, et pas les résultats et les conséquences. Gond est vénéré par de nombreux gnomes qui le nomment Nebelun. Les dévots de Gond sont surnommés les Gondars.

Description[modifier | modifier le code]

Gond apparait parfois comme un homme blond, petit et fin, comme un forgeron au visage rougi, ou comme un vieux gnome. Tous ses avatars possèdent un regard sombre et perçant, un visage marqué, et des expressions perspicaces. Il porte un tablier de forgeron en cuir bouilli, et un marteau nommé Crafthammer qu'il utilise pour travailler le métal ou pour combattre. Les avatars de Gond sont rarement vus en dehors des temples.

Symbole[modifier | modifier le code]

Le symbole de ce dieu est une roue d'engrenage stylisé, aux dents dorées.

Clergé[modifier | modifier le code]

Les Gondars portent des vêtements de couleur safran, avec un col pourpre. Ils portent de grands chapeaux et des ceintures, ainsi que des médaillons métalliques et des chaînes. Le symbole de Gond est porté en pendentif. Sur une épaule est cousu un bout de cuir se terminant en grande poche sur le ventre, utile pour transporter des objets et des outils. Certains clercs de Gond sont des multiclassés Roublards, mais seulement par intérêt pour la serrurerie.

La foi de Gond est la religion d'État du Lantan. Son église est tolérée à travers Féérune. On trouve des membres d'alignement différent parmi les humains. Son culte est très populaire chez les gnomes.

À Durpar, Estagund et Vaar, on le connait comme Zionil, le patron des artisans, inventeurs et des créateurs. Le clergé de Mystra désapprouve le culte de Gond car il voit la technologie supérieure à la magie, mais en réalité, il voit la magie comme un outil pour améliorer sa créativité. Les marchands apprécient le clergé de Gond dans l'espoir de profiter du commerce des inventions des Gondars. Périodiquement, une invention de Gondar aura un effet économique inverse, résultant en l'hostilité des autres fois.

Le cœur de l'église Gondar est le Saint Haut-Atelier de l'Inspiration, à Illul, au Lantan. Ce monastère est dirigé par Danactar le Grand Artificier, le Plus Saint Serviteur de Gond. Danactar est le plus grand clerc de Gond, la voix suprême dans les affaires du clergé, et maître du Conseil, l'Ayrorch. Les marchands expatriés lantanais suivent les ordres de Danactar. Ils reçoivent généralement les édits des Lantars, les émissaires du Lantan. Le Lantar le plus connu est le clerc Gondar Bloenin. Les Gondars vivant sur Féérune se soucient peu des ordres de Danactar, du fait de la distance qui les sépare. Le clergé de Gond a subi des attaques hostiles, depuis l'invention de la poudre à canon. Les seigneurs voient cette invention comme une menace de plus à leur autorité, car les possesseurs rivalisent avec le pouvori destructeur des mages. Mais le clergé s'efforce de maintenir des relations stables, en contrôlant la production de poudre.

L'église de Gond consiste la plupart du temps en clercs solitaires allant de campements en campements, travaillant comme artisans et ingénieurs. L'installation dans une région n'est encouragée qu'en cas d'innovation demandant une observation constante, comme Château-Zhentil, Eau-Profonde, Athkatla, et Suzail. L'église encourage l'enrichissement quand cela démontre les bénéfices de la vénération du dieu. Dans leurs voyages, les clercs emportent des inventions et aident les autres inventeurs, puis remplissent des rapports pour leurs supérieurs.

Temples[modifier | modifier le code]

Les temples de Gond sont d'imposantes structures pierreuses entourées de portiques. L'intérieur est rempli d'objets d'intérêt historique, certains représentant les derniers travaux en cours des maîtres artisans. L'autel central consiste en une enclume massive entourée d'engrenages, dans une machine gigantesque. Les autres salles sont des ateliers.

Dogme[modifier | modifier le code]

Les suivants de Gond pensent que les actions dépassent les paroles. Ils travaillent pour créer des outils utiles et élégants selon les circonstances. Ils aiment l'innovation et les expériences, et encouragent ces vertus chez autrui. Ils gardent des rapports pour que d'autres gondars puissent suivre et améliorer leur travail. Ils encouragent autrui à trouver de nouveaux moyens de faire les choses, que ce soit en inventant de nouveaux outils ou en pensant à des nouvelles améliorations. Ils collectent et gardent toute nouvelle création qu'ils observent, et propagent la connaissance à travers l'église. Ils parlent d'idées pour que l'on puisse voir la grandeur de Gond.

Rituels[modifier | modifier le code]

Les rituels de Gond sont simples. Ils consistent en des prières en costume, puis une longue prière de remerciement lors du repas. Les clercs prient avant de se lancer dans l'étude d'une nouvelle invention.

Le "jour" saint de Gond est l'Ippensheir, nommé ainsi selon le Premier Serviteur de Gond, Ippen. L'Ippensheir est célébré du 1er au 12 de Mirtul, immédiatement après Herbe-Verte, le jour marquant le début du printemps. Les suivants se rassemblent sur un site sacré, un ancien atelier souvent, et discutent de leurs connaissances et de leurs innovations. C'est un temps de fête, avec des festins et des boissons. À cette période, les clercs ouvrent un système de téléporteurs entre les grands temples, pour que l'Ippensheir soit partagé le plus possible entre ceux qui ne pourraient habituellement pas voyager aussi loin.

Les Gondars ont pour mission de faire deux copies de toute machine ou outil qu'ils découvrent. L'une est protégée des voleurs et destinée à être exposée dans un temple, et l'autre est brûlée ou brisée dans le rite de la Destruction Sacrée. C'est une cérémonie qui renforce le pouvoir de Gond sur les éléments destructeurs de la création.

Relations avec les autres dieux[modifier | modifier le code]

Gond est un dieu énigmatique qui sert Oghma en compagnie de Dénéïr et Milil en tant que divinités créatrices, et porteuses de savoir. Son indépendance fait oublier à beaucoup sa relation avec Oghma. Gond est ami avec Lathandre, Waukyne et Tempus, grâce aux bénéfices de ses inventions. Son seul ennemi est Talos qui ne fait que détruire et menace les créations du dieu.