Gombergean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gombergean
Gombergean
Blason de Gombergean
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Vendôme
Canton Montoire-sur-le-Loir
Intercommunalité Communauté d'agglomération Territoires Vendômois
Maire
Mandat
Jérôme Callut
2014-2020
Code postal 41310
Code commune 41098
Démographie
Gentilé Gombergeanais
Population
municipale
195 hab. (2016 en augmentation de 3,17 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 39′ 07″ nord, 1° 05′ 03″ est
Altitude Min. 114 m
Max. 130 m
Superficie 12,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Gombergean

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Gombergean

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gombergean

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gombergean

Gombergean est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Ses habitants s'appellent les Gombergeanaises et les Gombergeanais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située entre Blois et Vendôme, Gombergean est localisée sur le plateau jouxtant la vallée du Loir et bénéficie d'un terrain plan (présentant une dénivellation de 16 mètres entre ses altitudes maximales et minimales) et d'un climat océanique. Le village est entouré par sa « plaine » composée de champs, de bois et de maisons en construction.

Économie[modifier | modifier le code]

Le principal secteur économique est l'agriculture mais on compte aussi quelques artisans (maroquinerie, menuiserie agencement d'intérieur et extérieur...). Il n'y a aucune activité du secteur tertiaire basée sur le village.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom du village vient de son nom au IIe siècle : « Villa Gomberge », le domaine de Gomberge, le nom d'une femme (héritière, fondatrice ?). Vers 1060 est entreprise la construction de l'église Saint-Georges (saint Georges étant le patron de Gombergean). Elle appartenait à l'abbaye de la Trinité de Vendôme. Puis il y eut un prieuré et une métairie (pour l'église). Elle dépendait du diocèse de Chartres. Sur l'histoire du village, il n'y eut point en ce lieu de grande bataille, ni de noble naissance, ni de base militaire secrète, rien que de « l'endordinaire » comme l'aurait dit Pérec. Bref à Gombergean on vit des jours paisibles, heureux et longs comme le témoigne la rue des 108 ans où vécut et mourut la doyenne du village, alors doyenne des Françaises.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Raymond Huet - -
mars 2008 mars 2014 Raymond Huet - -
  En cours Jérôme Callut    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 195 habitants[Note 1], en augmentation de 3,17 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
227214239255277285279282286
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
300292351330314312327319338
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
325304298250244270261275230
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
203178172136146145144177196
2016 - - - - - - - -
195--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (11,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,8 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,8 % d'hommes (0 à 14 ans = 23,3 %, 15 à 29 ans = 16,7 %, 30 à 44 ans = 34,4 %, 45 à 59 ans = 16,7 %, plus de 60 ans = 8,9 %) ;
  • 49,2 % de femmes (0 à 14 ans = 20,7 %, 15 à 29 ans = 19,5 %, 30 à 44 ans = 31 %, 45 à 59 ans = 14,9 %, plus de 60 ans = 13,7 %).
Pyramide des âges à Gombergean en 2007 en pourcentage[5]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
2,2 
75 à 89 ans
5,7 
6,7 
60 à 74 ans
8,0 
16,7 
45 à 59 ans
14,9 
34,4 
30 à 44 ans
31,0 
16,7 
15 à 29 ans
19,5 
23,3 
0 à 14 ans
20,7 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Gombergean compte trois monuments : un monument aux morts remarquablement bien conservé, une église datant du XIe siècle et enfin le village qui est en lui-même un témoignage de la vie en France depuis l'époque des Gaulois.
Attardons-nous sur l'église. Comme indiqué plus haut, elle fut construite au XIe siècle. Elle subit d'importantes rénovations et modifications aux XVe et XVIe siècles avec notamment une nef à lambris et un crucifix en bois sculpté au XVIe siècle, un chœur plus étroit à chevet plat, des baies gothiques, un portail roman et des dalles funéraires de 1583 à 1652 et une piscine au XVe siècle. Plus récemment, son clocher a été rénové 2005.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr gombergean (loir-et-cher).svg

Les armoiries de Gombergean se blasonnent ainsi :

D'argent à la croix de gueules cantonnée en chef à dextre d'une larme du même.

Création J.P. Fernon (1994).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Aucune... à part feu la doyenne des Françaises, décédée à l'âge de 108 ans et 121 jours citée plus haut.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]