Golléré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Golléré
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Saint-Louis
Département Podor
Maire
Mandat
Mamoudou Dème
2009-2014
Démographie
Population 6 433 hab. (2007)
Densité 715 hab./km2
Géographie
Coordonnées 16° 15′ nord, 14° 06′ ouest
Altitude 11 m
Superficie 900 ha = 9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Golléré

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Golléré

Golléré (ou Golere) est une localité du nord-est du Sénégal, proche de la frontière avec la Mauritanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village a été créé vers 1121 par Délé Dème, il a été attaqué par l'Almamy en 1176.

Mamadou Dia ancien président du conseil du SENEGAL s'y est rendu en 1954.

La première école date de 1959. Le premier maire de la commune fut Monsieur SAMBA HAWOLY BOUSSO.

Plusieurs personnalités célèbres sont originaires de Golléré. On peut citer entre autres:

Mame Diara BOUSSO, la mère de Cheikh Ahmadou Bamba (Ba) Mbacké (fondateur de la grande confrérie des Mourides); DAWA Ly,Chekou Mamadou Yéro ( cf http://www.webfuuta.net/bibliotheque/pmarty/chap5.html),ALMAMY YOUSSOUF BALL ( ALMAMY DU FOUTA),TAPSIROU DIALLO, Thierno Mamadou Lamine BALL, ABDOULAYE YERODIA NDONBASSI( ancien homme politique de la République Démocratique du Congo)....

Administration[modifier | modifier le code]

Rattachée au département de Podor, une subdivision de la région de Saint-Louis, Golléré a été érigée en commune en 1996[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se trouve entre Podor et Matam, à 1 km de la route nationale N2.

Les localités les plus proches sont Djamy Gallo, Madina Ndiathiebé, Takoyel, Doguidombi, Djamel Diolbe, Fondé Gandé, Tiokka, Sourbotti, Méry et Bano.Le chef du village porte le titre de Kamalinkou et membre de la famille des kaakaabe.

C'était un village qui regroupait traditionnellement cinq quartiers dirigés chacun par un chef avec des dénominations différentes: le quartier de Nanayé avec son chef appelé Kamalinkou et qui fait aussi office de chef de village, le quartier de Ndiakka avec son chef appelé Dioom, le quartier de Darndé avec son chef appelé Ardo, les quartiers de Boussobe et de Barangol avec des chefs appelés Elimane.

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement 2002, la population était de 5 134 habitants.

En 2007, selon les estimations officielles, Golléré compterait 6 434 personnes.

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Jumelages et coopérations[modifier | modifier le code]

  • ARGD : Association des Ressortissants de Golléré à Dakar
  • ARCGE : Association des Ressortissants de la commune de Golléré en Europe
  • AMEERGO : Amicale des élèves et étudiants ressortissants de Gollèrè à Dakar
  • KAWRAL : Association des jeunes ressortissants de Golléré à Dakar
  • FALOU : Association des jeunes de Gollèrè

Golle e Balle (actions et aides) : Association des jeunes de gollere en France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi no 96-752 du 5 septembre 1996

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]