Golfe de Saint-Florent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Florent.

Golfe de Saint-Florent
Vue du golfe de Saint-Florent
Vue du golfe de Saint-Florent
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de la France France
Géographie physique
Type Golfe
Localisation Mer Méditerranée
Coordonnées 42° 43′ nord, 9° 17′ est

Géolocalisation sur la carte : Haute-Corse

(Voir situation sur carte : Haute-Corse)
Golfe de Saint-Florent

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Golfe de Saint-Florent

Le golfe de Saint-Florent est un golfe de la mer Méditerranée qui se situe en Corse, France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le golfe de Saint-Florent

Dans la description de la Corse qu'il en fait au XVe siècle, Agostino Giustiniano définit ainsi les limites géographiques du golfe de Saint-Florent[1] : « Cette pointe de la Mortella forme, avec celle des Cannelle, déjà nommée dans la description du Cap-Corse, un golfe fort beau, appelé le golfe de S. Florent ou le golfe de Ste-Marie de Nebbio. Il s'y trouve plusieurs écueils ; l'un en face du château de S. Florent, à moins d'un demi-mille de terre ; un autre juste en face du clocher de Ste-Marie de Nebbio, à un bon demi-mille de terre environ, appelé le Tignoso ; enfin un troisième appelé la Pietra alla Roia. Le golfe de S. Florent a jusqu'aux Cannelle quatorze milles environ, et six milles de S. Florent jusqu'à la Mortella, de façon que son circuit complet est de vingt milles. »

Plus restrictivement, de nos jours ses limites extérieures vont de la Punta di Curza dans les Agriates à l'ouest, jusqu'à la Pointe de Negru à l'est du Cap Corse. Il baigne les côtes de six communes : Santo-Pietro-di-Tenda, Saint-Florent, Patrimonio, Farinole, Olmeta-di-Capocorso et Nonza.

Au fond du golfe se situent la ville de Saint-Florent qui lui a donné son nom, et l'embouchure du fleuve côtier l'Aliso.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nécropole nationale des Tabors marocains morts lors de la Libération de la Corse du 10/09/1943 au 30/10/1943

Le golfe de Saint-Florent, autrefois appelé aussi le golfe de Sainte-Marie de Nebbio, est un site stratégique militaire d'importance. À toute époque jusqu'à la libération de la Corse en 1944, des troupes armées (romains, génois, aragonais, français - expédition en 1553 des armées françaises du général De Thermes, anglo-corses, italiens et bien sûr corses), y ont débarqué, combattu et défendu l'endroit. Les vestiges de citadelle, blockhaus, tours de défense et de guet sont là pour en témoigner. Ainsi la tour de Mortella a-t-elle été détruite par la flotte anglaise de l'amiral Nelson. Une nécropole nationale des Tabors marocains morts (10 goumiers morts lors de la Libération de la Corse du 10/09/1943 au 30/10/1943) se dresse en bordure de la route D81, au-dessus de la plage de l'Ospedale.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La citadelle de Saint-Florent
  • La tour génoise de Mortella, ruinée
  • La tour génoise de Fornali, ruinée
  • Le blochaus à l'extrémité orientale de la plage de l'Ospédale
  • La tour génoise de Farinole,
  • La tour de Negro
  • Le cimetière marocain entre plage de l'Ospédale et route D81

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abbé Letteron in Histoire de la Corse Tome I, Description de la Corse d'après Agostino Giustiniano - Bastia Imprimerie et librairie Ollagnier - 1890 p. 16

Liens externes[modifier | modifier le code]