Golf des Châlons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Golf des Châlons
Image illustrative de l'article Golf des Châlons
Date de création 1960
Coordonnées 46° 34′ 49″ nord, 0° 22′ 56″ est
Par Centre Golfique des Chalons
Nombre de parcours 3 parcours dont 2 de 9 trous et un d'initiation

Géolocalisation sur la carte : Vienne

(Voir situation sur carte : Vienne)
Golf des Châlons

Géolocalisation sur la carte : Poitiers

(Voir situation sur carte : Poitiers)
Golf des Châlons

C’est en 1960 qu’est né le golf des Châlons construit par l’armée américaine autour d’un hôpital. En effet, après la seconde guerre mondiale et jusqu’en 1966, époque où la France décide de quitter l’organisation militaire intégrée du pacte Atlantique (OTAN), les forces américaines disposaient de bases militaires dites « permanentes ». Parmi elles, trois villes deviennent sièges d’état-major de l’US-Army : Poitiers, Orléans et Verdun. Autour d’elles, des bases de stockage de matériels et de troupes s’organisent. C’est le développement des stations de radio amateur, des clubs services, et pour Poitiers, du golf.

Présentation[modifier | modifier le code]

Devenus le Golf Club de Poitiers pendant de nombreuses années, après un premier abandon par les américains, les 9 trous avec 18 départs sur 31 hectares du Golf de Châlons furent à nouveau délaissés par une équipe dirigeante, pour la construction d’un golf 18 trous à proximité en 1990 : le Golf de Mignaloux-Beauvoir.

Un professeur d’E.P.S., également pro de golf, Denis Roch, s’y installa avec ses étudiants en faisant entretenir le practice et trois trous par le service des espaces verts de l’Université. Devant le nombre croissant d’étudiants, il réussit à convaincre, avec l’aide de quelques personnes, les édiles de Poitiers, de remettre en état le parcours et surtout de le réserver aux étudiants et aux scolaires.

Danièle Barthès, alors vice-présidente de l’Université, a œuvré considérablement pour faire accepter le Golf des Châlons. En effet, les autorités universitaires de l’époque n’étaient pas d’ardents défenseurs du projet.

Ainsi, en 1994, le Golf Universitaire de Poitiers voit le jour sous le nom de Centre Golfique des Châlons. Le premier président de l’Association Sportive fût Jean-Yves Chamard avec Jacques Santrot, Maire de Poitiers, comme vice-président. Pour assurer le succès de l’opération, Denis Roch a initié en 3 ans une quinzaine de professeurs d’E.P.S. du secondaire afin qu’ils puissent venir avec leurs classes.

Un établissement, le collège France Bloch-Sérazin, sous la houlette de Daniel Marchal, professeur d’EPS, a particulièrement joué le jeu, faisant en sorte que les 750 élèves de l’établissement pratiquent le golf. C’est ainsi que, depuis 1994, environ 24 000 passages d’élèves par an ont été enregistrés et plus de 7000 étudiants initiés aux joutes golfiques.

Depuis sa création, l’équilibre financier précaire de la structure est assuré grâce à une Convention passée avec Grand Poitiers, le Conseil Départemental (ex Conseil Général de la Vienne) et l’Université de Poitiers.

En septembre 2014, l’Association du Centre Golfique des Châlons prend un nouveau départ, avec un nouveau Conseil d’Administration présidé par Alain Rivière. Aujourd’hui, l’Association du Centre Golfique des Châlons a pour mission de gérer et d’animer les installations de ce site dont Grand Poitiers est propriétaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]