Golden Boy (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Golden Boy
Image illustrative de l'article Golden Boy (manga)
ゴールデンボーイ
Type Seinen
Genre Aventure, ecchi, comédie sexuelle
Manga : Golden Boy
Auteur Tatsuya Egawa
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) Dynamic Visions, Tonkam
Prépublication Drapeau du Japon Super Jump
Sortie initiale 1992 – 1997
Volumes 10
OAV japonais : Golden Boy
Réalisateur
Scénariste
Studio d’animation APPP
Licence (fr) Dybex
Durée 25 minutes
1re diffusion
Épisodes 6
Manga : Golden Boy 2 ~ Sasurai no O-Benkyō Yarō: Geinō-kai Ōabare-hen
Cible
éditoriale
Seinen
Auteur Tatsuya Egawa
Éditeur (ja) Shūeisha
Prépublication Drapeau du Japon Business Jump
Sortie initiale
Volumes 2

Golden Boy (ゴールデンボーイ?) est un manga de Tatsuya Egawa. Il a été prépublié entre 1992 et 1997 dans le magazine Super Jump de l'éditeur Shūeisha et a été compilé en un total de dix volumes. La version française fut d'abord publiée par Dynamic Visions mais a été stoppé au bout de cinq volumes. Depuis , Tonkam a repris l'édition depuis le premier tome dans des volumes de plus grand format[1].

Il a été adapté en anime en six épisodes de 30 minutes diffusés sous forme d'OAV. En France, elle est distribuée par Dybex[2].

Une suite intitulée Golden Boy II -Sasurai no Obenkyô Yarô Geinôkai Ôabare Hen- a été prépubliée entre et mai 2011 dans le magazine Business Jump[3],[4] et a été compilé en deux volumes[5],[6].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Kintarō Oe (son prénom peut se traduire par « bonhomme d'or », d'où le titre du manga) est un homme à tout faire : balayeur, cuisinier, colleur d'affiches politiques... tout métier est bon pour lui. Sa devise est : étudier, étudier.

Étudiant à l'université de Tokyo en droit, il a interrompu ses études car il avait déjà tout appris. Depuis, il parcourt le Japon sur son fidèle vélo, apprenant à l'école de la vie.

Au cours de l'histoire, il exercera des métiers fort différents qui l'amèneront à faire des rencontres. Il essaye de tirer un enseignement de chaque rencontre qu'il s'empresse de noter dans des carnets afin d'emmagasiner des connaissances.

Le manga mélange allègrement humour, réflexion et érotisme.

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

Dynamic Visions

Tonkam

Anime[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
01 Leçons d’informatique コンピューターでお勉強 Konpyūtā de obenkyō 27 octobre 1995
Kintarō Ōe de 25 ans est embauché comme homme de ménage dans une entreprise d'informatique. Le personnel se compose uniquement de jeunes femmes, y compris la séduisante Madame la présidente dont Kintarō tombe amoureux.
02 L’Ange de la séduction 乙女の誘惑 Otome no yūwaku 22 novembre 1995
En travaillant pour un candidat au poste de maire corrompu Kintarō rencontre Naoko, la fille de son patron. Naoko demandes Kintarō de lui donner des courses particuliers afin de le séduire.
03 Naissance d'un amour 危険!乙女の初恋 Kiki! Otome no hatsukoi 22 décembre 1995
Kintarō donne un coup de main dans un petit restaurant d'udon. Il a un choix difficile à faire après avoir apprendre les arrières penses du petit ami de sa collègue.
04 Eaux troubles 野生の海を泳ぐ Yasei no umi o oyogu 26 avril 1996
Kintarō suit une belle femme dans une piscine où elle entraîneur en chef. Il finit par la défier dans une course de natation, sans savoir nager.
05 Jeunesse effrénée ノーブレーキの青春 Nōburēki no seishun 24 mai 1996
06 L'animation, c'est génial アニメーションは面白い! Animēshon wa omoshiroi! 28 juin 1996

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnages Voix japonaises[7] Voix françaises[7]
Kintarou Oe Mitsuo Iwata Olivier Korol
Mme la présidente Hiromi Tsuru Christine Paris
Employée B Junko Iwao
Employée D Junko Shimakata
Hiroshi Kogure Juurouta Kosugi Philippe Roullier
Ayuko, Employée A Kikuko Inoue Dominique Vallée
Enfant Megumi Tano
Instructeur C Michiko Neya
Chie, Employée E Mika Kanai
Employée C Miki Takahashi
Animateur Ryuuzou Ishino
Reiko Terayama Sakiko Tamagawa Colette Noel
Employé de bureau Wataru Takagi
Ayuko (jeune) Yoko Asada
Kogure's girl Yoshiko Sakakibara
Yuka Kanzaki Yuka Koyama
Naoko Katsuda Yūko Minaguchi Marjolaine Poulain
Instructeur A Yūko Mizutani
Noriko Yuri Shiratori


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Kara, « Excreme Orient », BoDoï, no 52,‎ , p. 88.

Lien externe[modifier | modifier le code]