Godefroy Waldner de Freundstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Waldner von Freundstein.
Godefroy Waldner de Freundstein
Godefroy, comte de Waldner.jpg
Portrait (1790).
Fonctions
Député du Haut-Rhin
-
Conseiller général du Haut-Rhin
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Fratrie
Enfants

Godefroy, comte de Waldner de Freundstein (, château d'Ollwiller (de)[1], Wuenheim - † , Mulhouse), est un militaire et homme politique français du XIXe siècle, conseiller général et député du Haut-Rhin (1811-1814).

Biographie[modifier | modifier le code]

« Fils de François-Louis Waldner de Freundstein de Schweighausen, mestre de camp de cavalerie, et de Wilhelmine-Auguste-Eléonore-Sophie de Bergheim », et petit-fils de Frédéric-Louis de Waldner de Freundstein, il est le frère d'Henriette Louise de Waldner de Freundstein.

Il est officier des armées royales sous l'Ancien Régime.

Le comte Godefroi était propriétaire et conseiller général du canton de Soultz, lorsqu'il fut élu, le 4 mai 1811, par le Sénat conservateur, député du Haut-Rhin au Corps législatif.

Il adhère en 1814 à la déchéance de l'Empereur et ne fit pas partie d'autres assemblées.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Portrait de son épouse Frédérique Caroline de Stein-Nordheim.

Fils de François Louis (11 juillet 17101789), baron, puis (1783) comte de Waldner de Freundstein, colonel du régiment de Bouillon et de Wilhelmine Auguste Sophie von Berckheim (17324 septembre 1757 - Baldenheim), Godefroi épousa, le 25 août 1783 à Ostheim (Franconie), Frédérique de Stein ( † 4 octobre 1818 - Soultz), dont il eut :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ou à Mulhouse selon « Godefroy Waldner de Freundstein », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]
  2. « Théodore, comte de Waldner de Freundstein 1786-1864, & Frédérique von Stumm, Augusta von Stumm », sur roglo.eu (consulté le 26 mai 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]