God Forgives, I Don't

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

God Forgives, I Don't

Album par Rick Ross
Sortie Drapeau : États-Unis
Enregistré 20102012
Durée 68:27
Genre Dirty south, gangsta rap
Producteur Kenoe, Got Koke, Jake One, Cool and Dre, J.U.S.T.I.C.E. League, Cardiak, G5Kid, Young Shun, The Beat Bully, Pharrell Williams, Reefa, Rico Love, Pierre Medor, DVLP, Filthy
Label Maybach, Slip-N-Slide Records, Def Jam

Albums par Rick Ross

Singles

  1. Touch'n You
    Sortie :
  2. So Sophisticated
    Sortie :
  3. Hold Me Back
    Sortie :
  4. 3 Kings
    Sortie :

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 4 étoiles sur 5[1]
Entertainment Weekly A–[2]
Metacritic 70/100[3]
NME 6/10[4]
RapReviews 8/10[5]
Rolling Stone 4 étoiles sur 5[6]
XXL XL[7]

God Forgives, I Don't est le cinquième album studio de Rick Ross, sorti le .

L'album s'est classé 1er au Billboard 200, au Top R&B/Hip-Hop Albums, Top Rap Albums et au Top Digital Albums et a été certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA) le .

Développement de l'album[modifier | modifier le code]

L'album devait sortir le , mais un problème de santé a empêché Rick Ross de promouvoir ce cinquième opus, le forçant à reporter sa date de sortie à 2012. Il opte donc pour la date du 31 juillet 2012 et conçoit une stratégie qui vise à marquer l'été 2012 au nom de Maybach. Il sort le une compilation de son label regroupant tous les talents y figurant (Wale, Meek Mill, Stalley et Omarion, entre autres) intitulée Self Made Vol.2 et le , il publie le premier album solo de Meek Mill intitulé Dreams and Nightmares.

Pour ce nouvel album, Rick Ross côtoie de grands producteurs, parmi lesquels Dr. Dre et Timbaland, qui ont tenu à travailler avec lui, et continue à faire confiance aux producteurs qui lui ont permis de devenir un rappeur reconnu, comme J.U.S.T.I.C.E. League. Rick Ross décrit cet album comme « une histoire très sombre, extrêmement lyricale, la musique étant à un autre niveau. Cette histoire ressemble à celle d'un film et la musique est là pour raconter cette histoire ».

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Contient un (des) sample(s) de[8] Durée
1. Pray for Us 0:59
2. Pirates (Produit par Kenoe et Got Koke) I Forgot to Be Your Lover des Mad Lads 3:25
3. 3 Kings (featuring Dr. Dre et Jay-Z – Produit par Jake One) I'm So Grateful (Keep in Touch) des Crowns of Glory 4:26
4. Ashamed (Produit par Cool and Dre) 4:19
5. Maybach Music IV (featuring Ne-Yo – Produit par J.U.S.T.I.C.E. League) 5:14
6. Sixteen (featuring André 3000 – Produit par J.U.S.T.I.C.E. League) 8:18
7. Amsterdam (Produit par Cardiak) Prelude a (60round) de Cortex 3:46
8. Hold Me Back (Produit par G5Kid) 4:30
9. 911 (Produit par Young Shun) 5:29
10. So Sophisticated (featuring Meek Mill – Produit par The Beat Bully) 4:10
11. Presidential (featuring Elijah Blake – Produit par Pharrell Williams) Get Money de Junior M.A.F.I.A. featuring The Notorious B.I.G. 4:14
12. Ice Cold (featuring Omarion – Produit par Reefa) 3:51
13. Touch'N You (featuring Usher – Produit par Rico Love et Pierre Medor) 4:16
14. Diced Pineapples (featuring Wale et Drake – Produit par Cardiak) 4:39
15. Ten Jesus Pieces (featuring Stalley – Produit par J.U.S.T.I.C.E. League) Baby de Jeffrey Osborne 6:51
Titres bonus édition Deluxe
No Titre Durée
16. Triple Beam Dreams (featuring Nas – Produit par J.U.S.T.I.C.E. League) 4:41
17. Rich Forever (featuring John Legend – Produit par DVLP et Filth) 4:53

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rick Ross God Forgives, I Don't Review », Allmusic (consulté le 16 avril 2014)
  2. (en) « Rick Ross God Forgives, I Don't Review », Entertainment Weekly (consulté le 16 avril 2014)
  3. (en) « Rick Ross God Forgives, I Don't Review », Metacritic (consulté le 16 avril 2014)
  4. (en) « Rick Ross God Forgives, I Don't Review », NME (consulté le 16 avril 2014)
  5. (en) « Rick Ross :: God Forgives, I Don't :: Maybach Music/Def Jam », RapReviews (consulté le 16 avril 2014)
  6. (en) « Rick Ross God Forgives, I Don't Review », Rolling Stone (consulté le 16 avril 2014)
  7. (en) « Rick Ross God Forgives, I Don't Review », XXL (consulté le 16 avril 2014)
  8. (en) « Tracks sampled by Rick Ross », Who Sampled (consulté le 16 avril 2014)