Gobivenator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gobivenator mongoliensis

Gobivenator
Description de cette image, également commentée ci-après
Vues d'artiste de Gobivenator mongoliensis
et comparaison de taille avec un humain.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Famille  Troodontidae
Sous-famille  Troodontinae

Genre

 Gobivenator
Tsuihiji et al., 2014

Espèce

 Gobivenator mongoliensis
Tsuihiji et al., 2014

Gobivenator est un genre éteint de dinosaures théropodes troodontidés, découvert dans la formation de Djadokhta affleurant dans le centre du désert de Gobi en Mongolie, une formation géologique du Crétacé supérieur, datée du Santonien terminal à Campanien supérieur, soit il y a environ entre 84 et 72 Ma (millions d'années)[1].

Vue d'artiste de Gobivenator mongoliensis.
La barre horizontale noire mesure 1 mètre.

Il contient une seule espèce, Gobivenator mongoliensis, connue par un unique individu, spécimen le plus complet connu d'un troodontidé du Crétacé supérieur au moment de la description de l'espèce en 2014[2].

Classification[modifier | modifier le code]

L'analyse phylogénétique menée en 2014 par Tsuihiji et ses collègues considère Gobinevator comme un troondontidé, proche des genres « Troodon », Saurornithoides et Zanabazar[2].

Une analyse phylogénétique de la famille des Troodontidae conduite en 2012 par A. H. Turner et al. précise sa position et le place en groupe frère du genre ouzbèke Urbacodon, en formant un petit clade des deux genres les plus basaux parmi les troodontinés[3].

Cette analyse est confirmée par celle conduite par Aaron van der Reest et Phil Currie en 2017, comme le montre leur cladogramme suivant[4] :

Troodontidae

Sinovenator




Anchiornis




Mei



Talos




Byronosaurus




MPC-D 100/44 (Mongolie)



Sinornithoides


Troodontinae


Urbacodon



Gobivenator






Latenivenatrix




Philovenator



Linhevenator






troodontidé de Two Medicine*




Saurornithoides



Zanabazar











* probablement Stenonychosaurus[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pascal Godefroit, Currie, Philip J., Li, Hong, Shang, Chang Yong et Dong, Zhi-ming, « A new species of Velociraptor (Dinosauria: Dromaeosauridae) from the Upper Cretaceous of northern China », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 28, no 2,‎ , p. 432–438 (DOI 10.1671/0272-4634(2008)28[432:ANSOVD]2.0.CO;2)
  2. a et b (en) Takanobu Tsuihiji, Rinchen Barsbold, Mahito Watabe, Khishigjav Tsogtbaatar, Tsogbaatar Chinzorig, Yoshito Fujiyama et Shigeru Suzuki, « An exquisitely preserved troodontid theropod with new information on the palatal structure from the Upper Cretaceous of Mongolia », Naturwissenschaften, vol. 101, no 2,‎ , p. 131-142 (DOI 10.1007/s00114-014-1143-9).
  3. (en) Alan Hamilton Turner, Peter J. Makovicky et Mark A. Norell, « A Review of Dromaeosaurid Systematics and Paravian Phylogeny », Bulletin of the American Museum of Natural History, vol. 371,‎ , p. 1 (DOI 10.1206/748.1)
  4. a et b (en) A. J. van der Reest et P. J. Currie, « Troodontids (Theropoda) from the Dinosaur Park Formation, Alberta, with a description of a unique new taxon: implications for deinonychosaur diversity in North America », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 54, no 9,‎ , p. 919–935 (DOI 10.1139/cjes-2017-0031, Bibcode 2017CaJES..54..919V, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]