Gobir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville du Niger
Cet article est une ébauche concernant une ville du Niger.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Gobir, cité-État historique du Sahel est selon la tradition l'un des sept royaumes haoussa légitimes[1]. Son territoire s'étend entre le Niger et le Nigeria actuels.

Origines[modifier | modifier le code]

Le Gobir a une origine égyptienne puisque les Gobirawa sont descendants des Coptes.[réf. nécessaire] C'est à la suite de plusieurs années de migrations qu'ils ont atterri dans leur emplacement actuel. Cette migration les a amené en Libye puis ils se sont installés dans une ville du Niger située près d'Agadez. Cette ville portait le nom de Marandet et a été un véritable centre d'intelligence[pas clair], de gouvernement et d'affaires. C'est le carrefour des caravanes qui viennent depuis le Gonja en direction du Fézan.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Boubou Hama, Histoire du Gobir et de Sokoto, Publication de la République du Niger, Présence Africaine, Niamey, Paris, 1967, 172 p.