Goal 2 : La Consécration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un film <adj> image illustrant britannique image illustrant un film <adj>
image illustrant américain image illustrant un film sur le football
Cet article est une ébauche concernant un film britannique, un film américain et un film sur le football.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Goal 2 : La Consécration
Titre original Goal II: Living the Dream
Réalisation Jaume Collet-Serra
Scénario Mike Jefferies
Adrian Butchart
Terry Loan
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 115 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Goal 2 : La Consécration (Goal II: Living the Dream) est un film britanno-américain de Jaume Collet-Serra sorti en 2006. Il s'agit du deuxième volet d'une trilogie racontant l'ascension d'un jeune joueur de football.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Santiago Munez vit désormais à Newcastle avec sa nouvelle compagne Roz Harmison, l'infirmière du club de Newcastle avec qui il compte se marier. Alors qu'il dîne avec ses futures femme et belle-mère, ainsi que de son coéquipier Jamie, Glen vient le voir pour lui informer que Florentino Perez, le président du club espagnol Real Madrid, souhaiterait le rencontrer. Glen et Santiago se rendent alors à Tokyo, au Japon, afin de prendre contact avec le président et l'entraîneur du club.

Le Real Madrid et Newcastle parviennent à un accord : Michael Owen rejoint Newcastle pour 2 ans, et en échange, Santiago Munez fait le trajet inverse en s'engageant avec le Real Madrid. Alors qu'il donne une conférence de presse sur son transfert, sa mère y assiste en le regardant à la télévision. Elle apprend à son fils Enrique que Santiago est son frère. Le soir du match de Ligue des Champions contre l'Olympiakos, Santiago est remplaçant, mais entre à la place de son ami Gavin qui n'a plus marqué depuis 14 matchs et offre la victoire à son équipe d'une magnifique reprise de volée, marquant son premier but sous ses nouvelles couleurs. Invité à la soirée d'anniversaire de Gavin, Santiago fait la rencontre de Jordana, une journaliste espagnole qui souhaiterait l'inviter à son émission, mais il décline son offre. Profitant de la présence de sa compagne dans la capitale, Santiago en profite pour la gâter en lui permettant de choisir une voiture et acheter un appartement dans lequel il veut vivre avec elle. Santi fait à nouveau une entrée remarquable en marquant une nouvelle fois le but de la victoire face à AEK Athènes. Hélas, sa nouvelle célébrité commence à pousser Roz à s'éloigner de lui et Santiago commence à changer de comportement, devenant capricieux, égoïste et méchant. Pour sa première titularisation en Liga face à Valence, il écope du premier carton rouge de sa carrière, à la suite d'un tacle dangereux, laissant son équipe à 10. Passant la soirée dans un bar, il est rejoint par Jordana qui lui réitère sa proposition de participer à son émission. Le soir du nouvel an, il échange un baiser avec Jordana. Les choses empirent pour la nouvelle star madrilène : il se blesse, son jeune frère Enrique lui vole ses affaires, sa voiture provoquant un accident et Santi est en prison pour avoir agressé un journaliste qui l'a pris en photo après avoir été interrogé par la police. De son côté, Roz découvre dans un magazine people l'échange de baiser entre Santiago et Jordana puis l'appelle pour rompre avec lui.

Quelques jours plus tard, après avoir qualifié son équipe en finale de Ligue des Champions en battant l'Olympique Lyonnais, Santi part à la rencontre de Rosa, sa mère, et leurs retrouvailles sont émouvantes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2]

Dans leur propre rôle :

Trilogie Goal![modifier | modifier le code]

Erreur[modifier | modifier le code]

Au début du film lorsque le Real Madrid joue contre le FC Barcelone, il est possible de voir deux ballons : un blanc et un jaune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Goal 2 : La Consécration - Fiche Technique », sur AlloCiné (consulté le 3 février 2008)
  2. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]