Glyptostrobus pensilis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyprès chinois des marais au Nanhua Temple (en)

Glyptostrobus pensilis (nom commun cyprès chinois des marais), est une espèce d'arbres de la famille des Cupressaceae de la sous-famille des Taxodioideae[2]. C'est la seule espèce encore en vie du genre Glyptostrobus.

Elle est endémique de la zone subtropicale du sud est de la Chine s'étendant de l'Ouest du Fujian jusqu'au sud est du Yunnan, et de certains secteurs très localisés du Nord du Vietnam.

L'arbre est de taille moyenne à assez grand, atteignant 30 m de haut, le tronc pouvant atteindre 1 m de diamètre, parfois plus. Les feuilles sont caduques, squamiformes, disposées en spirales, même si elles sont attachées à la base en deux rangs horizontaux. Les cônes sont jaunes-marrons, en forme de poire, quand ils sont mûrs. Une fois mûrs, ils s'ouvrent pour laisser tomber de petites graines ailées de 5-20 mm.

Il pousse sur les rives des rivières, marais ou étangs, pouvant prendre racine dans l'eau jusqu'à une profondeur de 60 cm. Tout comme les espèces du genre Taxodium, il produit des pneumatophores quand il pousse dans l'eau, possiblement pour aider le transport de l'oxygène jusqu'à ses racines.

L'espèce est proche de l'extinction dans la nature, à cause de sa surexploitation pour son bois précieux et parfumé résistant à la décomposition, même si il est aussi souvent planté le long des rizières pour stabiliser les rives[3]. Actuellement, il semblerait qu'il n'y ait plus de spécimens sauvages en Chine, et parmi les spécimens vietnamiens, seuls quelques-uns produisent encore des graines[4]. 4 spécimens de cet arbre sont conservés au Bank Hall Gardens (uk) à Bretherton, Lancashire, Royaume-Uni.

Références[modifier | modifier le code]


  1. « Glyptostrobus pensilis (Staunton ex D. Don) K. Koch », Germplasm Resources Information Network, United States Department of Agriculture,‎ (consulté le 14 octobre 2009)
  2. « Cupressaceae Rich. ex Bartling 1830 », The Gymnosperm Database (consulté le 14 octobre 2009)
  3. « Glyptostrobus pensilis (Staunton ex D. Don) K. Koch », Flora of China, Science Press (Beijing) & Missouri Botanical Garden (St. Louis) (consulté le 9 décembre 2013)
  4. « Another leap towards the Barometer of Life », International Union for the Conservation of Nature,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :