Glottonymie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La glottonymie ou glossonymie est la discipline qui étudie les noms de langue ou glottonymes / glossonymes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ces dénominations proviennent du grec glotta, « langue » (forme du dialecte attique) ou glossa (forme du dialecte ionien et de la koinè).

Exemples et cas particuliers[modifier | modifier le code]

Exemples[modifier | modifier le code]

Le plus souvent, le glottonyme est identique au gentilé (à part la majuscule) :

Exceptions[modifier | modifier le code]

Mais il existe des exceptions :

  • La Somalie:
    • Somalien est le gentilé.
    • somali est le glottonyme (mais aussi le nom du groupe ethnique majoritaire).
  • L'Azerbaïdjan:
    • Azerbaïdjanais est le gentilé.
    • azéri est le glottonyme (mais aussi le nom du groupe ethnique majoritaire).

Enjeu politique[modifier | modifier le code]

Les linguistes considèrent que lorsque l'ensemble des locuteurs natifs d'une langue se comprennent spontanément et intégralement, ils parlent une seule et même langue, quels que soient les noms qu'ils lui donnent ou les systèmes d'écriture qu'ils utilisent. Mais l'attribution d'un nom à une langue peut dans certains cas être un enjeu politique et/ou identitaire. Par exemple :

Lorsque la dénomination d'une langue diffère d'un pays à l'autre ou d'une communauté à l'autre, les linguistes utilisent le suffixe "...phones" pour désigner l'ensemble des locuteurs natifs d'une langue se comprenant spontanément et intégralement, comme dans les expressions "francophones", "anglophones", "hispanophones" ou "germanophones".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Andrée Tabouret-Keller (éd.), Le nom des langues, vol. I : Les enjeux de la nomination des langues, Louvain-la-Neuve, Peeters,‎ 1997, 25 cm, 274 p. (ISBN 2-87723-349-9)