Gloria Sachs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sachs.
Gloria Sachs
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
ManhattanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Titre honorifique
Docteur honoris causa

Gloria Sachs , née le , Manhattan et morte le , Manhattan, est une créatrice de mode américaine. Elle est l'une des premières créatrices à avoir influencé la façon dont les femmes s'habillaient dans les années 1960 et 1970[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de l'état de New York, Gloria Mildred Wasserman est la fille de Jacob et Sylvia Wasserman. Elle grandit à Scarsdale, où son père travaille comme comptable. Diplômée des beaux-arts de Skidmore en 1947, elle étudie le design textile à la Cranbrook Academy of Art de Bloomfield Hills, dans le Michigan. Elle est la première diplômée de Skidmore à obtenir un doctorat honorifique[2].

Passionnée de sculpture et de peinture, Gloria Sachs se rend ensuite à Paris pour suivre les cours de l'atelier de peinture de l'artiste moderniste Fernand Léger. Elle démarre également une carrière de mannequin, avant de devenir l'apprentie de l'artiste et architecte Gio Ponti au magazine Domus à Milan[3].

De retour à New York en 1951, Gloria Sachs est nommée coordonnatrice de la mode pour la chaîne de grands magasins Bloomingdale’s. En 1958, elle fonde Red Barn, une société de création de vêtements pour préadolescents[4],[5].

Ses premiers travaux comprennent la conception de textiles pour Hans Knoll et Herman Miller, et plus précisément pour Charles Eames et George Nelson. Son premier travail commandité est initié par Phillip Johnson pour le Museum of Modern Art de New York. La designer est à l'origine de la conception du tissu pour le salon des membres[6].

Gloria Sachs Designs Ltd.[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970 et 1980, Gloria Sachs se positionne dans le stylisme de vêtements féminins destinés aux femmes accédant de manière croissante au monde du travail, et dans l'attente de créations élégantes et pratiques au quotidien. En 1972, deux ans après le lancement de sa ligne pour femmes, la styliste déclare : « J'avais conçu des vêtements pour jeunes et des vêtements pré-adolescentes et j'ai décidé qu'il était temps de laisser les vêtements grandir avec moi »[2].

Sous la marque Gloria Sachs Designs Ltd., elle dessine un large éventail de motifs et de modèles, telles des jupes longues jusqu'aux chevilles, des chemises de soie sur mesure parfaitement assorties au pantalon en gabardine et des costumes et vestes en lin et en Dacron pouvant être combinés avec une chemise à imprimé ou à un kilt imprimé. Ses créations sont notamment vendues dans les enseignes Bergdorf Goodman, Saks Fifth Avenue, Lord & Taylor et Neiman Marcus[7]. Gloria Sachs Designs Ltd. se développe de 1970 à 1994, période au cours de laquelle le pourcentage de femmes occupant des postes de direction a considérablement augmenté[2].

Collaborations artistiques[modifier | modifier le code]

En tant que l’une des stylistes de mode les plus influentes du pays, elle est l’une des rares créatrices à avoir noué des relations fructueuses dans de nombreux secteurs des affaires et des arts. Gloria Sachs a été membre du Conseil culturel et économique de la ville de New York[8].

En tant que présidente de Fashion Group International, elle joue un rôle important dans le développement du nombre de membres à l'étranger[8]. Parmi ses conceptions les plus reconnues, elle confectionne un tissu en crin de cheval réalisé sur des métiers à tisser spéciaux en Chine. Ce tissu a été utilisé pour le mobilier de la zone de réception de l'hôtel Park Hyatt, dans le Shanghai World Financial Center, le plus haut bâtiment achevé au monde[8].

Gloria Sachs collabore avec des architectes, des designers et des collectionneurs pour sa galerie privée, spécialisée dans l'art chinois contemporain, la calligraphie moderne, le mobilier et les textiles. Elle travaille ainsi avec les architectes chinois Pei Zhu, Calvin Tsao et l'historien Wu Hung. Ensemble, ils ont préparé une exposition au musée d'art de Pékin[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gloria Sachs - Fashion Designer Encyclopedia - clothing, women, style, new, body, collection, designs, look », sur www.fashionencyclopedia.com (consulté le 22 février 2019)
  2. a b et c (en-US) Dennis Hevesi, « Gloria Sachs, Fashion Designer for Working Women, Dies at 85 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 22 février 2019)
  3. (en) « Gloria Sachs - CFDA », sur cfda.com, (consulté le 22 février 2019)
  4. (en) « Sachs, Gloria », sur www.encyclopedia.com, Encyclopedia (consulté le 24 février 2019)
  5. « Vintage Fashion Guild : Label Resource : Sachs, Gloria », sur vintagefashionguild.org (consulté le 24 février 2019)
  6. (en-US) « Tailor-Made for a Tribute », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le 24 février 2019)
  7. « Saks Fifth Avenue fashion publicity records, 1954-1974 KA.0018 », sur library.newschool.edu (consulté le 24 février 2019)
  8. a b c et d (en) « In Memoriam Gloria Sachs » [PDF], sur Fashion Group International,
  9. (en) Lisa Lockwood, « Gloria Sachs, Fashion Designer, Dies at 85 », sur WWD, (consulté le 24 février 2019)