Glock 26

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Glock 26
Image illustrative de l'article Glock 26
Glock 26 de 3e Génération avec chargeur de 10 cartouches.
Présentation
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Type Pistolet
Munitions 9 mm Parabellum
Fabricant Glock
Période d'utilisation 1988
Production 1996-Présent
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 560 g
Masse (chargé) 740 g
Longueur(s) 160 mm
Longueur du canon 88 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action Safe Action
Capacité standard : 10
optionnel : 12/15/17
Viseur À cran de mire et guidon, fixes
Variantes Glock 26 Gen 4

Le Glock 26 est un pistolet semi-automatique conçu et fabriqué depuis 1996 par l'entreprise autrichienne d'armement Glock pour les forces militaires et les services de police . C'est l'équivalent du Glock 17, en version ultra-compacte.

Destination[modifier | modifier le code]

De par sa taille équivalente à celle d'un S&W Bodyguard ou d'un Walther PPK, le G26 est utilisé comme arme de secours par les forces spéciales militaires et services de police dotés de pistolets Glock de même calibre, ou d'arme discrète pour les missions de protection rapprochée. Ses utilisateurs policiers le portent souvent dans un étui de cheville.

Évolution[modifier | modifier le code]

Presque tous les Glock vendus à partir de 1998 possèdent une carcasse équipée d'un rail pour accessoires moulé et présentant une poignée anatomique. Le Glock 26, de par sa taille sub compact, n'est pas équipé du rail pour accessoires. En 2010 apparaissait le G26 de quatrième génération, muni d'un dos de crosse interchangeable (3 tailles).

En début d'année 2018 apparaissait le Glock 26 génération 5 équipé d'un canon Marksman.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

En Europe :

Aux Amériques :

Le G26 dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Moins connu que le Glock 17, le Glock 26 est néanmoins l’arme de poing des officiers de police judiciaire Max Kerkerian (Vincent Cassel) dans Les Rivières Pourpres, de Vincent (Tomer Sisley) dans Nuit blanche ou celle des pilotes de chasse (sur Dassault Mirage 2000) Antoine "Walk'n" Marchelli (Benoît Magimel), Sébastien "Fahrenheit" Vallois (Clovis Cornillac) et Estelle 'Pitbull' Kass (Alice Taglioni) dans Les Chevaliers du ciel. Effectivement, les gardes du corps des généraux de l'Armée de l'Air française étaient alors armés de G26 mais le PAMAS G1 était l'arme des personnels navigant de l'Armée de l'air en 2005. . Mais ce pistolet compact est aussi visible dans des séries télévisées comme Fabio Montale où il est l'arme d'appoint du capitaine de police Morvan (Marc Samuel) qui le porte à la cheville.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette notice est issue de la lecture des monographies et des revues spécialisées de langue française suivantes :

  • Cibles (Fr)
  • Action Guns (Fr)
  • R. Caranta, Glock. Un Monde technologique nouveau, Crépin-Leblond, 2005.
  • D. Casanova, Les Pistolets Glock, Crépin-Leblond, 2018.