Globe Swift

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Swift.

Swift
image illustrative de l’article Globe Swift

Constructeur aéronautique Drapeau : États-Unis Globe Aircraft (en)
Temco Aircraft (en)
Type Avion d'entraînement et de loisir
Premier vol 1940
Mise en service 1946
Nombre construit 1 521 (prototypes inclus)
Motorisation
Moteur Continental C125 de 125 ch
Dimensions
Envergure 8,94 m
Longueur 6,35 m
Hauteur 1,88 m
Surface alaire 12,3 m2
Nombre de places 2
Masses
Masse à vide 621 kg
Masse maximum 776 kg
Performances
Vitesse de croisière 226 km/h
Vitesse maximale (VNE) 298 km/h
Vitesse de décrochage 81 à 93 km/h
Plafond 5 500 m
Vitesse ascensionnelle 3,6 m/s
Distance franchissable 1 852 km
Tableau de bord
TEMCO GC-1B Swift à l'atterrissage
TEMCO GC-1B Swift
TEMCO GC-1B Swift 125

Le Globe Swift, aussi désigné Globe/Temco Swift, est un avion léger de tourisme biplace monoplan datant de la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Swift a été conçu par R.S. "Pop" Johnson en 1940. La conception a été financée par John Kennedy, Président de la Globe Medicine Company, pour être construit par sa nouvelle Globe Aircraft Company. La Seconde Guerre mondiale a interrompu le projet, mais le GC-1A Swift de 85 ch, présenté comme le « All Metal Swift », conçu par K.H."Bud" Knox, reçu son certificat de navigabilité le 7 mai 1946. Deux prototypes ont été construits mais l'avion a très peu évolué jusqu'à l'entrée en production[1]. Globe a produit 408 GC-1A.

Plus tard cette même année, le Swift a été équipé d'un moteur de 125 ch et fut désigné GC-1B. Globe, associé avec TEMCO, construisit 833 GC-1B en 6 mois. Les avions ayant été construits avant même d'avoir reçu les commandes correspondantes, Globe n'a pas pu vendre la totalité de la production et a été contraint à la faillite en 1947. TEMCO, le plus gros créancier, a racheté pour 328 000 $ le certificat de navigabilité, les outillage, les pièces et les avions invendus, dans l'espoir de relancer la production pour rembourser les pertes[2]. TEMCO construisit 260 avions supplémentaires avant d'arrêter définitivement la production en 1951.

Le certificat de navigabilité du Swift a été récupéré par Universal Aircraft Industries (renommé plus tard Univair) avec l'outillage de production. La production de pièces détachées a été assurée jusqu'en 1979 que la Swift Museum Foundation, sous la direction de son président Charlie Nelson racheta le certificat de navigabilité, les pièces détachées et les outillage[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Une version originale, considérée comme un nouvel avion, le TEMCO TE-1 Buckaroo, a été conçue dans un premier temps pour répondre à l'appel d'offre de l'United States Air Force pour un avion école, avant d'être utilisé comme un avion d'entraînement militaire[4]. Quelques-uns de ces avions ont ensuite été mis en vente sur le marché civil.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Davisson 1983, p. 69.
  2. Aviation news volume 7, 1947
  3. Davisson p. 71.
  4. Davisson 1983, p. 70.
Bibliographie
  • (en) Budd Davisson, « Swiftly: An Appreciation of one of General Aviation's Classic Aircraft », Air Progress, vol. 45, no 8,‎ .
  • (en) Peter Lert, « In The Air: Used Singles Guide », Air Progress, vol. 48, no 7,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]