Global Compact France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Global Compact France, association loi de 1901, a été officiellement lancé au Palais de l’Elysée en 2004 par le Président de la République Française et le Secrétaire Général des Nations Unies. C'est le réseau local officiel du Global Compact des Nations Unies en France.

Le Global Compact France offre à tous types d’entreprises et d’organisations à but non lucratif un lieu d’échange stimulant pour initier, développer et partager leurs démarches de responsabilité sociétale.

Relais local officiel en France, le Global Compact France rassemble plus de 1100 entreprises et 100 organisations à but non lucratif, constituant le deuxième réseau dans le monde en nombre de participants.

L’association a vocation à rassembler les adhérents français du Global Compact. Ses objectifs sont

  • Déployer le Global Compact et ses programmes en France ;
  • Mobiliser les entreprises françaises, notamment les PME, sur toutes les thématiques de la responsabilité sociétale, du Global Compact et de l’ONU ;
  • Accompagner et conseiller ses membres dans leur démarche de progrès ;
  • Favoriser l’échange de bonnes pratiques vertueuses et le dialogue avec les parties prenantes ;
  • Mettre en valeur les engagements des adhérents ;
  • Contribuer au débat national et international sur la responsabilité sociétale des organisations.

Les thèmes de travail principaux du Global Compact France en 2016-2017 sont :

  • Entreprises et Objectifs de Développement Durable (ODD) : Le Global Compact est le point de départ pour toute organisation cherchant à soutenir les ODD, adoptés en septembre 2015 par l’ONU.
  • Entreprises et Droits humains
  • PME et développement durable.

Événements[modifier | modifier le code]

Le Global Compact France favorise la diffusion de bonnes pratiques en organisant de nombreux événements pour ses membres tels que :

  • Une Assemblée Générale annuelle, avec des ateliers thématiques et un déjeuner-débat ;
  • Des conférences à Paris et en province autour des thématiques de progrès du Global Compact, en collaboration avec des membres (entreprises, écoles, associations) et partenaires ;
  • Des déjeuners débats autour de personnalités ;
  • Des séances de coaching individuelles pour la rédaction des Communications annuelles (COPs et COEs) ;
  • Des webinaires sur les thèmes de la RSE ;
  • L'animation de groupes de travail thématiques.

Toute l'actualité est disponible sur le site de l'association.

Accompagnement[modifier | modifier le code]

Le Global Compact France assiste ses membres dans leurs démarches liées au Global Compact notamment le reporting.

Rejoindre le réseau permet de bénéficier de l'accompagnement de l'association, de participer aux activités proposées et de rencontrer d’autres membres actifs. Le Global Compact France est entièrement financé par les cotisations de ses membres.

Organisation de l’association en 2016[modifier | modifier le code]

  • Président : Jean-Pascal Tricoire (Schneider Electric)
  • Vice-président et trésorier : Yves Bernheim (IRH Environnement)
  • Vice-président chargé des grandes entreprises : Jean-Pierre CORDIER (Total)
  • Vice-président chargé des PME : Antoine Hacot (Omilis)
  • Le Comité, composé de 17 membres (15 présidents d’une entreprise signataire du Global Compact, un représentant du monde académique et l'Agence Française de Développement) : Jean-Laurent Bonnafé (BNP Paribas), Pierre-André de Chalendar (Saint Gobain), Jean-Pierre Hugues (GSE), Philippe Jamet (Conférence des Grandes Ecoles), Bruno Lafont (Lafarge), Christophe Lambert (TDV Industries), Jean-Bernard Lévy (EDF), Frédéric Lippi (Lippi la Clôture), Gérard Mestrallet (Engie), Anne Paugam (Agence Française de Développement), Georges Plassat (Carrefour), Patrick Pouyanné (Total), Michel Sandjian (Groupe Cepovett), Christian Tacquard (Galapagos Holding).

Liens externes[modifier | modifier le code]